Belgique : un adolescent hospitalisé après avoir tenté de copier une prank

En Belgique, un adolescent de dix-sept ans a tenté de copier une prank diffusée sur YouTube en 2009. Il s’est retrouvé à l’hôpital avec de multiples brûlures au niveau de l’œsophage et sa situation risque de s’aggraver dans les semaines et mois à venir.

La scène s’est déroulée à Sint-Pieters-Leeuw, une commune située en Région flamande et plus précisément dans la province du Brabant, à quelques kilomètres au sud-ouest de Bruxelles.

Javel

Le garçon se trouvait en présence de plusieurs de ses amis et ces derniers étaient en train de regarder des vidéos sur YouTube lorsqu’ils sont tombés sur une ancienne séquence de Jordan Thornsburg.

Il a bu de l’eau de Javel après avoir vu une prank sur YouTube

En 2009, YouTube a été touché par un challenge relativement étrange. L’idée était en effet de se filmer en buvant un litre de lait d’un coup, l’objectif étant de ne pas vomir. Pas devant les caméras, en tout cas.

Passablement agacé par la mièvrerie de ce défi, Jordan avait donc réalisé une parodie d’un goût relativement douteux. Le terme convient à merveille. L’homme s’était effectivement filmé en train de vider un litre d’eau de Javel dans son jardin, face à la caméra. Il s’était ensuite mis à vomir du sang.

Bien sûr, la scène était totalement truquée. En réalité, la bouteille ne contenait pas de la Javel, mais de l’eau et le sang provenait pour sa part d’une boîte de tomates achetée en grande surface.

Mais voilà, les adolescents n’ont pas vu les choses de la même manière et ils ont donc pensé que le prankster avait réellement bu de l’eau de javel.

Fasciné par le spectacle, ils ont donc mis au défi leur ami d’en faire autant en échange d’une somme de 10 €. Visiblement heureux de se retrouver sous les feux des projecteurs, le garçon a donc été cherché une bouteille de javel et il a bu plusieurs bouchons coup sur coup.

De multiples brûlures au niveau de l’œsophage

La Javel est loin d’être un produit anodin. Sous ce nom plutôt sympathique se cache en réalité de l’hypochlorite de sodium et donc du chlore dissout dans une solution de potasse. Très populaire en France, l’eau de Javel est connue pour tuer les bactéries en quelques instants.

Seul problème, le produit est extrêmement corrosif et toxique. Il provoque ainsi des brûlures lorsqu’il rentre en contact avec la peau et ses émanations peuvent provoquer nausées et vertiges.

L’adolescent s’est donc rapidement trouvé mal et il a fini par être transporté aux urgences les plus proches de son domicile. Arrivé sur place, il a subi un lavage d’estomac et une batterie d’examens. Ces derniers ont révélé la présence de plusieurs brûlures au niveau de l’œsophage.

Interrogé par le Sun, le Dr Jan Tytgat a déclaré que ces brûlures n’étaient que le début et que l’absorption de Javel pouvait potentiellement conduire à l’inflammation de tout l’œsophage. Il espère également que la Javel n’a pas eu le temps d’atteindre l’estomac.

D’après lui, il suffirait en effet de 10 à 15 millilitres d’eau de Javel pour provoquer des dommages irréversibles, des dommages susceptibles de conduire à la mort.