Belle Delphine accusée de promouvoir le viol après avoir publié des photos coquines simulant un kidnapping

Belle Delphine est une habituée des polémiques et elle ne compte visiblement pas changer ses habitudes. Après avoir voulu vendre l’eau de son bain et s’être à de multiples reprises attiré les foudres des modérateurs d’Instagram, elle fait donc un come-back fracassant avec une nouvelle shitstorm sur fond de viol et de faux kidnapping.

Belle Delphine, de son véritable nom Mary-Belle Kirschner, compte de nombreuses cordes à son arc.

Une femme se tenant le visage dans la pénombre
Photo de Juan Pablo Serrano Arenas provenant de Pexels

Tour à tour cosplayeuse, mannequin, YouTubeuse ou encore influenceuse, elle est connue pour ne pas avoir froid aux yeux et pour verser de temps à autre vers la pornographie.

Belle Delphine, une habituée des polémiques

Ces multiples casquettes, ainsi que son sens aigu pour les buzz, lui ont valu à maintes reprises de se retrouver sous les feux des projecteurs. C’est encore le cas ici, mais pas pour les meilleures raisons du monde.

Tout a commencé le 12 janvier lorsque Belle Delphine a publié sur son compte Twitter une série de photos légendées “my perfect first date <3”, ce que l’on pourrait traduire par “mon premier rendez-vous parfait <3”.

Pas de bougie ni de bon vin au programme en revanche, les photos en question montraient l’influenceuse en fâcheuse posture, comme si elle avait été victime d’un kidnappeur.

Sur la première image, l’influenceuse apparaissait ainsi pieds et poings liés à l’arrière d’une voiture. La seconde photo se focalisait sur ses chevilles, également enserrées par une corde. La troisième photo versait clairement dans le NSFW et l’influenceuse apparaissait ainsi attachée à l’arrière d’une voiture, le sexe et l’anus apparents, mais cachés par une bande blanche. Quant à la quatrième et dernière photo du set, elle la montrait en train de se faire pénétrer par son supposé ravisseur, cette fois sans que rien ne soit vraiment caché.

Des photos sexuellement explicites dans lesquelles l’influenceuse met en scène son kidnapping et son viol

Nous avons bien entendu décidé de ne pas inclure ces photos à notre article, pour des raisons évidentes.

Loin de se limiter à ce seul set, Belle Delphine a remis le couvert deux jours plus tard avec quatre nouvelles photos du même ordre. Photos sur lesquelles l’influenceuse apparaissait attachée dans une baignoire et subissant divers sévices. Sur une photo, un homme présenté comme son ravisseur tenait ainsi un grille pain au-dessus de l’eau de la baignoire, dans une autre Belle Delphine était maintenue la tête sous l’eau. La dernière, enfin, montrait l’influenceuse en petite tenue, toujours attachée.

Sans surprise, ces images, très crues, ont énormément divisé sur Twitter. Certains accusent ainsi l’influence de participer à la culture du viol en faisant croire qu’un kidnapping et un acte sexuel forcé peuvent rentrer dans la case du fantasme. D’autres lui reprochent d’avoir publié ces images sans le moindre avertissement. D’autres encore pensent que l’influenceuse doit être libre de pouvoir s’exprimer comme elle l’entend.

De notre côté, nous nous interrogeons non pas sur le bien-fondé de ces images – nous ne sommes pas là pour juger – mais plutôt sur les répercussions qu’elles peuvent avoir sur des personnalités fragiles ou même sur des adolescent(e)s en train de construire leur sexualité.

Une chose paraît sûre en tout cas, Belle Delphine ne semble pas avoir choisi le meilleur moment pour publier ces images. Avec toute l’affaire autour de Pornhub, ces photos ne pouvaient que susciter la polémique. A moins, bien sûr, que ce ne soit l’effet recherché par l’influenceuse.

Mots-clés twitter