Belle Delphine a été bannie de YouTube pour contenu sexuel explicite… avant de revenir

Belle Delphine est une star sur la toile. Cette gamer girl âgée de 21 ans est suivie par des millions de personnes. Elle fait surtout parler d’elle pour ses poses suggestives et ses petites tenues affriolantes. Son côté sexy lui attire parfois des problèmes. En juillet 2019, elle a été bannie d’Instagram pour avoir « violé les conditions d’utilisations » de la plateforme. Cela a été un coup dur pour la jeune femme qui avait 4,5 millions d’abonnés sur le célèbre réseau social.

Il y a quelques jours, Belle Delphine a dû faire face à un nouveau bannissement. Cette fois-ci, c’est sur YouTube qu’elle a été traitée comme persona non grata. Sa chaîne comptait pourtant 1,79 million d’abonnés. D’après la plateforme de vidéo, « ce compte a été fermé en raison de multiples ou graves violations de la politique de YouTube sur la nudité ou les contenus sexuels. »

Le ventre d'une femme dans la pénombre
Crédits Pixabay

Belle Delphine s’est servie de son compte Twitter pour contester cette décision et demander des comptes à YouTube. Aidée par ses fans, la jeune femme a pu récupérer sa chaîne.

YouTube accusé de discriminations

Le 23 novembre 2020, Belle Delphine a interpellé YouTube via une publication sur Twitter. Elle a comparé le contenu qui lui a valu un bannissement au clip « W.A.P » de la chanteuse Cardi B qui est toujours sur la plateforme malgré son contenu très explicite.

« Hey @TeamYouTube, pourquoi mon compte a-t-il été résilié sans avertissement pour contenu à caractère sexuel alors que vous autorisez et promouvez des chansons comme W.A.P ? Cela me semble un peu suspect », lit-on.

Ses abonnés sont montés au créneau pour soutenir la gamer girl et ont été prompts a accusé YouTube de discriminations.

A lire aussi : Belle Delphine s’est attirée les foudres des modérateurs d’Instagram

Belle Delphine fait son comeback sur YouTube

Sur Twitter, la YouTubeuse a ajouté qu’elle était consciente que certains de ses contenus n’étaient pas adaptés à une jeune audience. Elle a donc accepté sans rechigner de mettre en place des restrictions d’âges permettant de limiter l’accès à ses vidéos.

« Je pensais qu’il n’y aurait maintenant aucun problème pour que je publie mes vidéos mais ils m’ont bannie sans préavis », a-t-elle expliqué.

En temps normal, YouTube émet des avertissements avant de prendre des décisions aussi radicales à l’encontre des créateurs de contenus. Toutefois, cela n’a pas été pour Belle Delphine.

Après avoir eu vent des protestations de cette dernière, YouTube l’a contactée via Twitter avec le message suivant :

« Merci de nous avoir informé – est-ce que vous pouvez partager l’URL de votre chaîne pour que nous puissions y jeter un œil ? »

Peu de temps après ce message, Belle Delphine a retrouvé son compte. YouTube, de son côté, a évoqué une simple erreur.

A lire aussi : Quand une cosplayeuse vend l’eau de son bain

Mots-clés youtube