Benedict Cumberbatch (Doctor Strange) s’exprime sur le procès entre Disney et Scarlett Johansson

Personne n’a vu arriver cette affaire. Après la sortie de Black Widow, Scarlett Johansson a collé un procès à Disney. L’actrice reproche au géant du divertissement de ne pas avoir respecté son contrat en publiant le long-métrage en simultané sur Disney+, lui faisant perdre beaucoup d’argent. La surprise est d’autant plus grande que l’interprète de Natasha Romanoff a passé près de dix ans à incarner le personnage pour Marvel Studios. L’affaire est très gênante pour Disney alors que son Marvel Cinematic Universe (MCU) se poursuit au cinéma avec Shang-Chi et la Légende des Dix Anneaux. Si les stars de l’univers connecté restent silencieuses à propos de cette affaire, d’autres n’hésitent pas à prendre la parole.

C’est le cas de Benedict Cumberbatch, l’interprète de Doctor Strange bientôt de retour dans Doctor Strange in the Multiverse of Madness et Spider-Man : No Way Home (via CBR).

Une image de Doctor Strange
Crédits Marvel

Cette déclaration succède à celle d’Elizabeth Olsen (Wanda Maximoff).

A lire aussi : Scarlett Johansson soutenue par Denis Villeneuve (Dune) dans son combat contre Disney

Benedict Cumberbatch s’attriste de la situation

« Cette histoire entre avocats est triste », pense Benedict Cumberbatch en interview pour le Hollywood Reporter, estimant que « les accusations de comportement inapproprié en pleine pandémie mondiale, c’est un peu le bordel ».

Car pour rappel, Disney n’a pas hésité à qualifier de « déplacée » la réponse judiciaire de Scarlett Johansson en parlant… du Covid-19. Une attaque que beaucoup estiment malvenue et sans lien avec l’affaire. Car il s’agit bien du non-respect d’un contrat entre le géant du divertissement de l’actrice.

Nous tentons de comprendre quels doivent être les flux de revenus pour les artistes contribuant aux milliards de dollars de Disney. Cette situation doit être contractualisée. Comment fonctionne la rémunération d’un artiste avec les bonus du box-office, comme tout cela marche ? C’est un nouveau paradigme, c’est très complexe.

– Benedict Cumberbatch

Mais Benedict Cumberbatch nuance son propos en parlant d’une situation inédite que Disney aurait dû anticiper. Une première avec Black Widow, prévu pour la salle pendant la pandémie « mais bloqué, bloqué et bloqué, c’est très nouveau ».

Elizabeth Olsen, l’interprète de Wanda Maximoff, a également pris la parole en août dernier, déclarant que « [Scarlett Johansson] est très forte ».