(101955) Bénou en proie à d’étranges projections de matières

(101955) Bénou a été découvert pour la toute première fois en 1999 et il n’est pas passé inaperçu à l’époque en raison de sa taille. Il mesure en effet cinq cents mètres de diamètre et il se range en plus dans la catégorie des géocroiseurs Apollo. Le corps coupe donc l’orbite de notre planète et il représente un danger pour notre monde.

Bénou fascine les astronomes et les agences spatiales depuis une décennie maintenant et la NASA a lancé le 8 septembre 2016 une mission de sept ans, une mission visait à récupérer des échantillons de roches sur l’astéroïde.

Bénou

Crédits Image : NASA

Pourquoi envoyer une sonde effectuer des prélèvements ? Tout simplement parce que les astéroïdes sont les témoins privilégiés de la formation de leur système stellaire.

Bénou, un astéroïde pas ordinaire

Bénou ne déroge évidemment pas à la règle. En réalité, c’est même tout le contraire puisque le corps se serait formé il y a environ 4,5 milliards d’années, soit en même temps que notre propre planète.

OSIRIS-REx, la sonde envoyée par la NASA, a pris beaucoup de photos de l’astéroïde et la plupart d’entre elles ont bien entendu été partagées par l’agence spatiale américaine sur son site et ses comptes sociaux.

Il arrive également que l’agence nous fasse part de ses découvertes et c’est précisément ce qu’elle a fait cette nuit en rapportant un étrange phénomène.

Dante Lauretta, le responsable de la sonde OSIRIS-REx a pris la parole à l’occasion de la conférence LPSC de Houston pour revenir sur une étrange caractéristique de l’astéroïde.

Des projections de matières inexpliquées

En examinant les photos transmises par la sonde, son équipe a en effet repéré de fines particules éjectées de la surface de l’astéroïde, des particules qui sont ensuite restées dans l’orbite du corps.

Pour le moment, personne n’a encore été en mesure d’expliquer le phénomène, mais les chercheurs ont dressé un parallèle entre ces jets de matière et le comportement des comètes. Lorsque ces dernières passent à proximité d’une étoile, elles ont en effet tendance à émettre des jets de matière provoqués par leur échauffement.

Toutefois, les chercheurs ne savent pas s’il en va de même pour Bénou, ou si ces jets de matière sont provoqués par la gravité du corps. Une fois de plus, cette découverte prouve que nous ignorons encore beaucoup de choses au sujet des corps parcourant l’espace.

Mots-clés bennu