Bételgeuse serait plus petite et plus proche de nous que prévu

D’après des études faites par le Dr Meridith Joyce et ses collègues, il semblerait que Bételgeuse, étoile de la constellation d’Orion, soit plus proche de notre planète que ce que nous avons toujours pensé. Les scientifiques ont ainsi estimé que l’étole se trouverait finalement à environ 548 années-lumière de la Terre.

Comme on vous le rapportait, depuis un certain temps, la magnitude de Bételgeuse a baissé à un niveau extrêmement bas, certains pensant que l’étoile est définitivement entrée dans sa phase finale et allait exploser sous peu.

La constellation d'Orion et ses étoiles

Crédits Pixabay

Et c’est en étudiant les raisons des deux récentes baisses de magnitude que le Dr Meridith Joyce de l’Université Nationale d’Australie et son équipe d’astronomes peuvent maintenant avancer de nouvelles valeurs concernant des caractéristiques de l’étoile.

Des réponses plus substantielles sur les caractéristiques de l’étoile

La distance entre Bételgeuse et notre planète a toujours été une question dont la réponse est floue. Même la véritable taille de la supergéante rouge était restée incertaine. Ainsi, le Dr Laszlo Molnar, astronome à l’observatoire de Konkoly et membre de l’équipe, explique que d’anciennes études avaient avancé que Bételgeuse aurait un rayon supérieur à l’orbite de Jupiter.

En se basant sur des techniques de modélisation et des données recueillies par imagerie d’éjection de masse solaire, les astronomes ont déduit que la masse de la supergéante rouge se situerait finalement entre 16,5 et 19 fois la masse solaire, tandis que son rayon mesurerait 764 fois celui du Soleil.

La variation de la luminosité de l’astre et le fait que Bételgeuse soit une des étoiles les plus brillantes vues de la Terre constituent des raisons suffisantes pour chercher à savoir à quel point la supergéante rouge est proche de nous, même si ce n’est que pour voir à quel point notre planète serait affectée par une potentielle supernova.

À lire aussi : Nous ne verrons pas l’explosion de Bételgeuse de notre vivant

Une explosion en supernova ne devrait pas tant affecter la Terre

Toujours selon le Dr Molnar, une fois la taille de l’étoile déduite, on peut établir la distance séparant l’astre et la Terre. Bételgeuse se situerait ainsi à environ 548 années-lumière de la Terre, soit 25% plus près que ce que les anciennes estimations ont donné.

Associée au fait que l’étoile serait plus petite, les chercheurs assurent qu’une explosion de Bételgeuse en supernova ne risque pas d’affecter notre planète de manière importante. Par ailleurs, une telle explosion ne devrait avoir lieu que dans environ 100 000 ans au plus tôt, selon le Dr Joyce.

À lire aussi : Une nouvelle théorie concernant Bételgeuse et la diminution de sa luminosité

Mots-clés astronomieétoiles