Beyond Good & Evil 2 : Le PDG d’Ubisoft rassure, le jeu suit un bon développement

Assassin’s Creed, Ghost Recon, Rainbow Six, Watch Dogs… Autant de licences qui font, aujourd’hui, le succès d’Ubisoft. Mais pour bâtir un tel empire, le studio a longuement travaillé, commençant à l’époque des micro-ordinateurs puis développant des franchises qui resteront gravées dans les mémoires. Les plus anciens se souviennent avec nostalgie de Splinter Cell, Rayman ou Prince of Persia, dont les graphismes du remake ont été très critiqués par les joueurs. Mais un autre jeu aura su tirer son épingle du jeu, devenant un petit incontournable : Beyond Good & Evil. Un titre dont la suite est en développement, anciennement sur la direction de Michel Ancel, aujourd’hui accusé de comportement toxique par ses employés.

Malgré cet incident de parcours, et un Michel Ancel qui a décidé de quitter Beyond Good & Evil 2 (sans rapport avec l’affaire révélée après sa retraite, annonce-t-il), Yves Guillemot, PDG d’Ubisoft, rassure.

Crédit : Ubisoft

Le jeu est toujours en développement et tout se déroule pour le mieux.

Ubisoft compte encore sur Beyond Good & Evil 2

C’est dans un article de Libération qui Michel Ancel fût accusé de comportement toxique sur le développement de Beyond Good & Evil 2. Un comportement qui aurait transformé la conception du jeu en un véritable chaos, selon certains employés. Sans oublier que Beyond Good & Evil 2 n’a pas partagé de nouvelles images depuis un moment, et a été annoncé lors des UbiDays en… 2008.

Si Ubisoft promet du gameplay à venir, Yves Guillemot rassure quant à lui les actionnaires. Lors d’une réunion à propos des derniers résultats financiers du studio, le PDG a annoncé que Beyond Good & Evil 2 poursuit son développement, et que tout se déroule pour le mieux.

Le jeu progresse bien. Le monde est vraiment bluffant et comme vous l’avez constaté, Netflix a également décidé d’adapter cet univers pour en faire un film. Il y a donc beaucoup de progrès au sein de cette équipe et le développement se passe pour le mieux.

Yves Guillemot évoque ici l’officialisation d’un film Beyond Good & Evil par Netflix, plate-forme de SVOD. Un long-métrage qui sera réalisé par Rob Letterman, à qui l’on doit Détective Pikachu, une autre adaptation cinématographique d’un jeu vidéo et succès critique.