BIC tentera la vente directe en ligne de ses produits en France

BIC a enfin décidé de mettre à jour sa technique de vente en annonçant une offre de souscription en ligne de rasoirs rechargeables, BIC Shave Club. Le groupe va tester cette nouvelle méthode en France au courant de l’été.

BIC a profité de la présentation de ses résultats financiers pour communiquer cette nouvelle. Il s’agit bien sûr d’un grand changement au niveau de la firme en France, car c’est bien la première fois où elle procède à une vente directe en ligne de ses produits aux utilisateurs. Et cela, sans aucun intermédiaire ni canaux de grande distribution !

BIC France

BIC va directement vendre ses produits en France.

Les affaires marchent bien pour l’entreprise : son chiffre d’affaires annuel dépasse les 2 milliards, avec 467 millions d’euros pour les rasoirs.

Les concurrents sont déjà sur place

BIC n’a qu’un seul site web vitrine sur lequel on trouve des rasoirs pour femmes et pour homme. Une boutique en ligne, ShopBic, est quand même disponible aux États-Unis où tous les produits de la gamme sont vendus. À part son offre de souscription en ligne, le groupe tente également de gagner plus de visibilité sur les réseaux sociaux comme Instagram ou Pinterest.

Cependant, ces efforts ne suffisent pas encore sur le plan e-business car les concurrents sont beaucoup plus actifs. L’un d’entre eux est l’Américain Gillette qui réussit bien dans le domaine avec le produit Gillette Shave Club.

Il y a aussi le Dollar Shave Club, le groupe Unilever a acheté le service de souscription en ligne de rasoirs à un milliard de dollars l’année dernière. En France, la start-up Big Moustache se redresse avec l’aide de  Sia Partners suite aux problèmes qu’elle a fait face en fin d’année dernière.

Un changement interne chez BIC

Par ailleurs, des changements internes se font actuellement au sein du  groupe BIC. La Direction des Opérations est actuellement sous la responsabilité de Gonzalve Bich après sa nomination en mi-décembre. Il détient désormais le poste de Chief Operating Officer ou COO.

Le contrôle de toutes les activités grand public comme les briquets, rasoirs et papeteries lui a été confié depuis le début de l’année 2017. Les autres missions de Gonzalve Bich sont aussi de s’occuper des ressources humaines et des systèmes d’information.

Mots-clés bic