Bientôt des batteries au diamant capable de durer des milliers d’années ?

Si la technologie des batteries ne cesse de s’améliorer pour offrir toujours plus de puissance et de performances, la durabilité reste encore un problème que les ingénieurs ont beaucoup de mal à surmonter. Il se pourrait cependant que la donne soit sur le point de changer.

Une toute nouvelle génération de batteries pourrait en effet bientôt débarquer sur le marché : une batterie en nanodiamant qui est dotée d’une durée de vie exceptionnellement longue !

Crédits Pixabay

NDB (pour Nano Diamond Battery), la société à l’origine de cette technologie révolutionnaire, a en effet indiqué que la batterie serait capable d’offrir jusqu’à des milliers d’années d’autonomie en une seule charge. Elle pourrait aussi bien servir pour alimenter les téléphones portables, capteurs et autres machines et appareils, que pour propulser les avions, fusées et véhicules électriques.

Une batterie qui peut durer 28 000 ans ?

Baptisée « Diamond Nuclear Voltaic » (DNV), la batterie de NBD est fabriquée à partir de déchets nucléaires : de minuscules diamants de carbone 14, un déchet nucléaire qui est non seulement très polluant, mais est également très tenace (il faut 5 700 ans avant qu’il ne disparaisse).

Excellent semi-conducteur, les diamants transforment les électrons énergétiques produits par le carbone 14 en énergie. Les charges électriques sont ensuite collectées et transportées vers l’extérieur de la batterie. Un porte-parole de NBD a affirmé que la technologie serait capable de collecter 100 % de l’énergie produite par les diamants de carbone 14. Le résultat donnerait alors lieu à des super-batteries dont l’autonomie en une seule charge pourrait aller de 10 à 28 000 ans !

Il s’agit clairement d’une technologie très prometteuse qui a déjà fait ses preuves avec succès au Lawrence Livermore National Laboratory et à l’Université de Cambridge. Pour l’instant, le prototype n’est capable de gérer qu’une charge de 40 %, mais les 100 % ne seraient plus très loin.

À lire aussi : Cadillac Lyriq, le SUV électrique à batteries évolutives

Une innovation bientôt disponible sur le marché ?

Les dirigeants de NBD sont très confiants quant à l’avenir de la batterie DNV. Nima Golsharifi, le PDG de l’entreprise, a affirmé que la technologie intéresse de nombreux investisseurs, et compte déjà deux clients bêta, dont un grand nom de l’industrie de l’aérospatiale, de la défense et de la sécurité.

Nima Golsharifi n’a pas encore donné de date pour un possible lancement des batteries sur le marché, MAIS le développement de la première batterie prototype commerciale serait actuellement en cours. Si tout se passe bien, la (presque) version finale de la technologie devrait être dévoilée au plus tard en fin d’année. Ce serait alors le début d’une véritable révolution aussi bien dans les secteurs high-tech et électroménager, mais aussi les secteurs de l’automobile et l’aérospatiale.

À lire aussi : Tesla ambitionne d’augmenter la densité de sa batterie d’ici trois ans

Mots-clés énergie