Bientôt des batteries de 1,5 million de kilomètres dans nos voitures électriques ?

De nombreuses personnes hésitent à opter pour les voitures électriques en raison de la durée de vie de leur batterie. Ces composants sont effectivement connus pour se dégrader avec le temps et, par la même occasion, pour perdre en autonomie.

Le géant chinois Contemporary Amperex Technology Limited (CATL) a annoncé qu’il se penchait depuis quelque temps sur une nouvelle solution qui permettra, à terme, de réduire les contraintes imposées par les batteries des voitures électriques. CATL est connu pour fournir les batteries lithium-ion d’entreprises comme Tesla, Toyota, Honda ou encore Volkswagen.

Crédits Pixabay

Au cours d’une interview accordée au site Bloomberg, Zeng Yuqun, le PDG de CATL, a annoncé que sa société travaillait sur des batteries qui ont une durée de vie de 2 millions de kilomètres, soit l’équivalent de 16 ans.

Des batteries qui sont prêtes à entrer en production ?

CATL serait déjà en train de développer ces nouvelles batteries. D’après Zeng Yuqun, elles seraient même sur le point d’entrer dans la phase de production.

« Si quelqu’un passe une commande, nous sommes prêts à produire. »

L’utilisation des batteries qui ont une plus longue durée de vie présente de nombreux avantages. Elles pourront notamment être réutilisées sur d’autres véhicules. Durant son interview, Zeng Yuqun n’a révélé aucun détail concernant ces nouvelles batteries. Il a toutefois déclaré qu’elles seraient plus chères d’environ 10%.

À lire aussi : Tesla va lancer la production de son semi remorque électrique

Tesla collabore avec CATL

On pourrait penser que Tesla serait le premier à se ruer sur ces nouvelles batteries, toutefois, la firme d’Elon Musk est déjà en train de travailler sur sa propre technologie de batterie avec une équipe de chercheurs canadiens.

Cette collaboration, aurait permis à Tesla de mettre au point une batterie lithium-ion qui a une durée de vie d’environ 1,6 million de km.

Tesla continue néanmoins de travailler avec CATL. Durant son interview avec le site Bloomberg, Zeng Yuqun a révélé qu’il développait des batteries à faible teneur en cobalt avec le constructeur automobile. Il a notamment évoqué sa rencontre avec Elon Musk.

« Nous nous entendons bien et c’est un gars amusant. Il ne fait que parler de prix toute la journée, et je m’assure que nous trouvions une solution. »

On ne sait pas encore si Tesla va se tourner vers les nouvelles batteries de CATL, étant donné que le constructeur souhaite réduire sa dépendance envers les fournisseurs tiers.

À lire aussi : Le deuxième plus gros actionnaire de Tesla a investi beaucoup d’argent dans les taxis volants

Mots-clés chine