Bientôt des batteries quatre fois plus efficaces dans nos smartphones ?

Des chercheurs seraient sur le point de commercialiser ce qu’ils qualifient de batterie lithium-soufre le plus efficace au monde. Les performances de cette nouvelle batterie seraient en effet quatre fois supérieures à celles des meilleures batteries actuelles du marché.

C’est le Dr Mahdokht Shaibani du Department of Mechanical and Aerospace Engineering du Monash University de Melbourne en Australie qui a mené une équipe de chercheurs internationaux afin de mettre au point une batterie Li-S avec une ultra-haute capacité. La nouvelle batterie est également considérée comme ayant moins d’impact sur l’environnement et pourrait alimenter un smartphone pendant cinq jours.

Crédits Pixabay

Selon les informations, les chercheurs ont déjà obtenu un brevet pour leur processus de fabrication et des prototypes ont déjà été fabriqués par leurs partenaires du Fraunhofer Institute for Material and Beam Technology en Allemagne. Des tests sur des voitures et des réseaux de panneaux solaires sont prévus avoir lieu en Australie au cours de cette année 2020.

Des avantages importants pour l’Australie

Selon le professeur Mainak Majumder qui est membre de l’équipe de chercheurs, la réussite de la fabrication et de l’utilisation des batteries Li-S dans les voitures et les réseaux électriques permettra de capturer une partie plus importante de la chaîne de valeur estimée à 213 milliards de dollars du lithium australien. Cela va aussi créer une révolution au niveau du marché des véhicules dans le pays et permettra aux Australiens de bénéficier d’un marché de l’énergie plus propre et plus fiable.

Le professeur Majumder a ajouté que leur équipe bénéficie d’un financement de 2,5 millions de dollars de la part du gouvernement et de partenaires internationaux pour tester cette nouvelle technologie de batterie sur les voitures et au niveau du réseau électrique à partir de cette année.

Une nouvelle configuration

D’après l’article qui a été publié dans la revue Science Advances, les scientifiques ont utilisé les mêmes matériaux que pour une batterie lithium-ion standard. Seulement, ils ont reconfiguré le design des cathodes de soufre pour que celles-ci puissent supporter des charges de contrainte plus élevées sans baisse de la capacité ou des performances globales.

L’équipe de chercheurs aurait été inspirée par une architecture de pontage unique rapportée pour la première fois pour le traitement des poudres détergentes dans les années 1970.

Les scientifiques ont ainsi développé une nouvelle méthode pour créer des liens entre les particules afin de s’adapter au stress et offrir un niveau de stabilité que l’on ne retrouve dans aucune batterie existante.

Selon le professeur associé Matthew Hill, un des membres de l’équipe, une performance attractive, des coûts de fabrication bas, un approvisionnement abondant en matériaux, une facilité de fabrication et un impact mineur sur l’environnement font de ce nouveau design de batterie un choix très intéressant pour de futures applications dans le monde réel.

Mots-clés énergie