Bientôt des Bookmobiles avec WiFi gratuit dans les rues américaines ?

Les bibliothèques américaines veulent transformer les bibliobus en camions WiFi gratuits pour que chaque localité ait accès à Internet pendant le confinement. En effet, le rapport de la commission fédérale des communications (FCC) a indiqué que 21,3 millions d’Américains n’ont pas cette possibilité, que ce soit par câble, DSL, fibre ou sans-fil. Pour se connecter, ces personnes doivent aller à la bibliothèque locale.

L’American Library Association (ALA) a demandé à ce que chaque localité puisse bénéficier d’une connexion gratuite. Cela devrait permettre aux citoyens américains de suivre les actualités dans le monde. Notons que l’accès à Internet dans les bibliothèques étant subventionné par le programme FCC E-Rate.

Une camionnette

Crédits Pixabay

« Pourquoi ne pas transformer les 16 557 bibliothèques publiques du pays en points d’accès Wi-Fi à large bande, puis étendre cet accès aux communautés environnantes ? », a proposé l’ALA à la FCC.

Pour lutter contre l’asymétrie d’information

En ce moment de crise, l’asymétrie d’information se fait sentir. Pour de nombreuses localités américaines à faible revenu, le seul moyen d’accéder à Internet était d’aller à la bibliothèque. Or, à cause de la mesure de confinement liée à l’enjeu du Coronavirus, les endroits publics sont fermés.

La Coalition des écoles, de la santé et des bibliothèques à large bande (SHLB) et la Coalition des réseaux d’éducation et de bibliothèque (EdLiNC) ont fait une requête. Elles souhaitent que la FCC renonce aux restrictions du taux E afin que les bibliothèques locales puissent partager du Wi-Fi et servir les alentours via des bookmobiles sans être pénalisées.

« Les distributeurs craignent que la FCC ne les pénalise pour une extension hors de la bibliothèque. Or, l’actuelle crise exige des mesures extraordinaires  », a déclaré l’ALA.

En réaction à la demande, la commission a permis aux bénéficiaires l’extension du Wi-Fi au-delà des limites de leur propriété. Pendant le confinement, les bibliothèques et les écoles ne seront pas pénalisées par les règles du tarif électronique. La Coalition SHLB a déclaré être satisfaite de cette décision qu’elle estime favorable à la communauté.

Lever les restrictions pendant la crise

La FCC est une agence indépendante du gouvernement américain, financée par l’État, qui est chargée de réguler les télécommunications. Sa prérogative est généralement limitée aux salles de classe des écoles élémentaires et secondaires.

« La FCC dispose de plus d’un milliard de dollars de financement disponible lors de la dernière série de subventions au taux E. Elle peut lever les restrictions pendant la crise », a déclaré Gigi Sohn, ancienne avocate de la FCC.