Bientôt des hubs spatiaux dans l’orbite terrestre basse ?

Actuellement, la NASA explore l’idée de créer des hubs spatiaux dans l’orbite terrestre basse. Ces derniers seraient destinés à accueillir des espaces commerciaux et des plateformes destinés à l’usage des astronautes. L’agence spatiale américaine envisagerait également de faire de ces hubs spatiaux des centres de recherche et de production qui pourront à terme être exploités pour générer des bénéfices.

Le mardi 28 mai 2019, la NASA a publié une liste de 12 entreprises commerciales qui lui ont soumis des propositions sur le plan à suivre pour la création d’une économie commerciale viable en orbite terrestre basse ou LEO (LowEarth Orbite).

Sauver Terre

Parmi les sociétés qui ont envoyé leur proposition à la NASA on retrouve Blue Origin, Lockheed Martin ou encore Boeing.

La NASA veut déléguer au secteur spatial commercial

Ces propositions seront étudiées par la NASA qui décidera au final des meilleures solutions qui permettront de créer ses hubs spatiaux, mais aussi d’assurer la surveillance des activités qui se déroulent en orbite terrestre basse.

Si la NASA a fait appel à ces entreprises, c’est pour une raison bien précise. L’agence spatiale américaine souhaiterait, en effet, déléguer une partie du contrôle et de la surveillance de l’orbite terrestre basse au secteur spatial commercial.

La NASA croule sous les propositions

Au vu de l’étude publiée par la NASA concernant ce projet de création de hubs spatiaux, on peut dire que les sociétés spatiales qui ont soumis leur proposition ne manquent pas d’imagination. Vu le nombre d’idées qu’on lui a soumises, l’agence spatiale américaine a l’embarras du choix.

Par exemple, Axioma proposé de construire et de lancer une station spatiale commerciale rattachée à l’ISS. À long terme, cette station spatiale commerciale se détachera de l’ISS, ce qui permettra d’obtenir des stations privées séparées.

NanoRacks et Blue Origin, quant à eux, souhaitent construire leurs propres stations spatiales en se servant des obus des fusées lancées en orbite. De son côté, la Sierra Nevada Corporation a proposé un concept basé sur le modèle de « Crewed Dream Chaser » et « Uncrewed Dream Chaser » qui permettrait de mettre en place un service de transport humain en orbite terrestre basse.

Pour l’heure, la NASA prend encore le temps d’étudier ces différentes propositions avant de nous dévoiler la prochaine étape de son projet.

Mots-clés espaceterre