Bientôt du carburant créé à partir de déchets plastiques ?

Des chimistes américains ont mis au point une technique qui convertit le propylène dans les déchets plastiques en carburant propre, notamment en essence et en diesel. Cette découverte représenterait une meilleure solution pour les problèmes environnementaux, tout en permettant la transformation des ordures en produits de valeur.

essence

Crédits Pixabay

Elle marquerait également un tournant crucial dans la résolution de la crise énergétique dans le monde.

Le propylène représente vingt-trois pour cent du composant des plastiques. Chaque année, la Terre supporte près de trois cents millions de tonnes de plastiques jetés. Cependant, il faudra des centaines d’années pour qu’ils se décomposent. Au cours de ces cinquante dernières années, notre planète en a accumulé des décharges d’environ cinq milliards de tonnes.

« Le plastique se dégrade lentement et libère des produits, microplastiques et chimiques, toxiques dans le sol et dans l’eau. C’est une catastrophe, car ces polluants sont impossibles à récupérer complètement », a déclaré Linda Wang, chimiste à « Purdue University ».

Utiliser de l’eau supercritique 

« Sustainable Chemistry and Engineering » a publié que quatre-vingt-dix pour cent du polypropylène seront utilisés pour la conversion. Celui-ci se trouve dans tous les plastiques courants qui ont servi à fabriquer des jouets, des appareils médicaux et même des emballages. Le processus consiste à utiliser de l’« eau supercritique ».

C’est une phase où l’eau présente une caractéristique liquide et gazeuse, suivant les conditions de pression et de température.

Ainsi, l’eau doit passer à deux mille fois la pression atmosphérique au niveau de la mer, entre sept cent seize et neuf cent trente-deux degrés Fahrenheit. À huit cent cinquante degrés, les polypropylènes purifiés, ajoutés à l’eau, se transforment en huile en moins d’une heure.

Le carburant extrait grâce à la technique est suffisamment pur pour être utilisé dans les véhicules motorisés.

« Notre stratégie consiste à créer une force motrice pour le recyclage afin de convertir les déchets de polyoléfine en des produits de valeur, notamment des polymères et  du naphta, un mélange d’hydrocarbures, ou des carburants propres », ont expliqué les chercheurs.

Des stratégies de recyclage efficaces

« Il est temps de mettre en œuvre des stratégies de recyclage efficaces. Chaque année, rien n’est fait, des millions de tonnes de plastique coulent dans les océans, où ils sont avalés par la faune et tuent les récifs coralliens », a noté Wang. « Le plastique est difficile à nettoyer, c’est une menace croissante pour l’écosystème océanique. »

Le plastique en décomposition est un poison pour les animaux sauvages. Cette matière provoque de nombreux dégâts sur l’écosystème. « Notre technologie de conversion a le potentiel d’augmenter les bénéfices de l’industrie du recyclage et de réduire le stock mondial de déchets plastiques », a-t-elle ajouté.

? Le Xiaomi Mi Mix 3 passe à 469 €, un petit prix pour un téléphone unique en son genre

Mots-clés écologie