Bientôt la 4G dans le métro londonien !

Internet a totalement révolutionné notre monde. En dehors de son utilité dans la vie quotidienne ou professionnelle, la technologie a également le mérite de faire passer le temps dans plusieurs circonstances et dans toutes sortes de lieux. Beaucoup de personnes ont notamment l’habitude de parcourir le web dans les files d’attente, dans le bus ou encore dans le métro.

Bonne nouvelle pour le peuple londonien : la 4G sera disponible dans les métros londoniens dans le courant de l’année 2020.

Crédits Pixabay

La partie est de la ligne Jubilee – entre Westminster et Canning Town – devrait être la première à en bénéficier en mars 2020.

Notons qu’en dehors de la 4G, les habitants de Londres pourront également se connecter en 2G et en 3G lorsqu’ils se déplaceront en train à partir de l’année prochaine.

Une bonne nouvelle pour les habitants de Londres

Actuellement, les habitants de la ville doivent se contenter du Wifi qui est uniquement disponible sur les quais. Mais en mars 2020, la 4G sera déployée sur la Jubilee line entre les stations Westminster et Canning Town. Selon la société Transport for London, elle sera ensuite étendue pour couvrir toutes les lignes dans les prochaines années à venir.

Selon Sadiq Khan – maire de Londres – le réseau pourrait ensuite être étendu à la 5G à l’avenir. « L’introduction de la 4G et, à l’avenir, de la 5G aidera les Londoniens et les visiteurs à rester en contact et à obtenir les dernières informations de voyage lors de leurs déplacements. »

Un projet nécessitant beaucoup de travail

Les Londoniens ne sont pas au bout de leur peine puisque l’installation de l’équipement nécessaire pour fournir un signal cellulaire constituerait un défi de taille. D’après Transport for London, au moins 2 000 kilomètres de câbles devraient notamment être installés pour que ce projet se concrétise. De plus, la totalité des câbles devra être installée en dehors des heures ouvrables pour assurer que le service ne soit pas interrompu.

En outre, le Guardian a révélé que le déploiement de la 4G dans le métro de Londres serait particulièrement complexe à cause de ses tunnels étroits et sinueux, ce qui pourrait bloquer les signaux téléphoniques.