Bientôt un abonnement pour Twitter ?

Twitter réfléchirait selon certaines sources à introduire un système d’abonnements afin de diversifier ses sources de revenus. Il ne serait en revanche pas imposé aux utilisateurs, mais il pourrait donner droit à certains avantages.

L’information vient de Bloomberg. Elle n’a pas encore été confirmée par le principal intéressé, mais nos confrères semblent assez sûrs d’eux.

Crédits Pixabay

D’après eux, donc, l’équipe dirigeante du service réfléchirait à un moyen de diversifier les revenus de l’entreprise. Parmi les pistes explorées se trouverait notamment celle de l’abonnement.

Twitter réfléchit à un moyen de diversifier ses revenus

L’idée ne serait cependant pas de restreindre l’accès au service. Twitter ne nécessiterait effectivement pas un abonnement pour fonctionner et il s’agirait plutôt de permettre aux utilisateurs d’accéder à des commandes et des fonctions supplémentaires. Bloomberg évoque notamment des options de personnalisation plus poussées ou même une fonction permettant de supprimer l’envoi d’un tweet.

Mieux encore, ce système d’abonnement pourrait ne pas se limiter au service lui-même et être étendu aux clients comme TweetDeck.

Grâce à ce système, l’entreprise pourrait réduire sa dépense aux publicités et diversifier ses revenus afin d’assurer la pérennité de son entreprise.

A lire aussi : Twitter poursuivi par un ado victime de chantage sexuel

Un abonnement pour débloquer des fonctions ou des pourboires pour débloquer du contenu ?

Toutefois, cet abonnement ne serait pas la seule piste envisagée par le réseau social à l’oiseau bleu. Bloomberg, une fois encore, évoque également un système de pourboires permettant aux utilisateurs de débloquer du contenu spécial auprès de leurs followers.

Comme le rappellent nos confrères dans leur article, ce n’est pas la première fois que la question d’un abonnement est évoquée chez Twitter. L’année dernière, le Chief Financial Officer de l’entreprise avait ainsi laissé entendre que cette formule pourrait avoir un impact positif sur l’activité de l’entreprise et l’aider à réduire sa dépendance aux publicités.

A lire aussi : Les travailleuses du sexe ont peur de se faire éjecter de Twitter

Pour l’instant, cependant, Twitter n’a rien confirmé et on ignore si ce système d’abonnement ou de pourboire sera réellement retenu.

Mots-clés twitter