Bientôt un implant cérébral pour booster la mémoire ?

L’Homme a beau être la créature vivante la plus intelligente de la planète, du moins en théorie, il n’est pas en mesure d’utiliser tout son potentiel. Les capacités du cerveau humain sont encore limitées et il n’est pas à l’abri de certaines maladies. Des chercheurs de l’université de Californie du Sud ou USC ont récemment présenté un implant cérébral pouvant améliorer la mémoire humaine.

Ce projet représente un grand pas pour l’homme. La mémoire est en effet considérée comme l’une des facultés principales de l’esprit humain. Elle permet de se souvenir de tous les faits passés. En d’autres termes, elle permet à l’homme d’assimiler les connaissances, et c’est ainsi qu’il arrive à faire de nombreuses prouesses.

Implant

Celui qui possède une mémoire infinie pourrait donc potentiellement dépasser les limites de notre espèce. Ce projet est donc de la plus grande importance.

Un moyen de booster la mémoire

Les implants cérébraux ont été testés sur vingt volontaires portant des électrodes cérébrales implantées par l’université de Californie du Sud pour le traitement de l’épilepsie. Les résultats du test ont été publiés lors de la réunion de la Society for Neuroscience à Washington le 14 novembre 2017.

Les implants cérébraux stimulent les capacités de mémorisation des individus. Ils ont permis de booster la mémoire des volontaires à court terme à 15% et la mémoire de travail à 25%.

Ils pourraient donc être utiles pour ceux qui ont du mal à se souvenir de certaines choses, mais également pour les patients atteints de démence ou de la maladie d’Alzheimer.

Une alternative à la maladie d’Alzheimer

La maladie d’Alzheimer touche de nombreuses personnes à travers le monde. C’est une « maladie de l’âge » c’est-à-dire que plus la personne est âgée, plus le risque de contracter cette maladie est élevé. La majorité des personnes atteintes de cette maladie dépassent les soixante-cinq ans.

En 2016, les frais médicaux des personnes souffrant de l’Alzheimer aux États-Unis ont été estimés à 236 milliards de dollars. Les implants cérébraux pour booster la mémoire pourraient réduire ce chiffre à moitié. Par contre, d’autres tests seront nécessaires pour déterminer si ce dispositif peut réellement aider à guérir la maladie.

Il faut d’ailleurs noter que les chercheurs de l’USC ne sont pas les seuls à s’intéresser à cette maladie. Bill Gates a en effet annoncé son intention d’investir 100 millions de dollars dans la recherche.

Toutefois, et en dépit de cet usage, ces implants cérébraux pourraient être très utiles à tout un chacun.

Mots-clés médecinesanté