Bientôt un WikiLeaks consacré aux aliens, par une figure de QAnon

Ron Watkins, un conspirationniste qui a officié comme administrateur pour 8chan et qui a joué un rôle majeur dans la diffusion des théories QAnon, a annoncé travailler sur un tout nouveau projet : AlienLeaks. Qui sera un peu un WikiLeaks consacré aux extraterrestres.

Ron Watkins n’a pas un nom tout à fait ordinaire. Il est en effet le fils de Jim Watkins, l’actuel propriétaire du site 8chan, désormais connu comme 8kun.

Image par mdherren de Pixabay
Image par mdherren de Pixabay 

Si ce nom ne vous dit rien, alors sachez que ce site fonctionne sur le même principe que 4chan. Il se présente donc sous la forme d’un imageboard et il a été lancé en 2013 par un certain Fredrick Brennan.

Ron Watkins, un ancien de 8chan / 8kun

8chan / 8kun a pour particularité de n’imposer aucune modération. Autrement dit, ses utilisateurs sont libres de tenir les propos de leur choix sans aucune limite et sans aucun encadrement.

Cette liberté de ton a bien entendu eu des conséquences. Suite à une enquête poussée, le Washington Post avait ainsi découvert sur 8chan des boards consacrés à des contenus haineux ou tout simplement illégaux. Comme des images d’agressions sexuelles sur mineurs.

Ce qui avait d’ailleurs valu au site d’être temporairement retiré de l’index de Google en 2015, mais aussi d’être abandonné par Cloudflare.

Un site très décrié

Le Monde, de son côté, avait aussi publié un article à charge en 2019 dans lequel nos confrères expliquaient que 8chan / 8 kun était devenu le “vivier en ligne du terrorisme d’extrême droite” et un “point de ralliement du suprémacisme blanc”. Il a d’ailleurs été fréquenté par le terroriste d’El Paso.

Ron Watkins, de son côté, a donc travaillé pendant plusieurs années avec son père sur le site avant de démissionner en 2020 après quatre années de bons et loyaux services. Il s’est notamment fait connaître en contribuant à la diffusion des théories QAnon, des théories qui ont notamment accusé Joe Biden d’avoir “volé” les dernières élections présidentielles au candidat sortant, Donald Trump.

Plus intéressant encore, certains pensent même que Ron Watkins serait l’énigmatique Q, et donc le créateur du mouvement. Ce qui n’a cependant pas été prouvé.

Serait-il Q, l’homme derrière le mouvement QAnon ?

Toujours est-il que Ron Watkins ne s’intéresse pas uniquement aux théories QAnon. Il vient ainsi d’annoncer un tout nouveau projet fonctionnant sur le même principe que WikiLeaks… mais pour les extraterrestres : AlienLeaks.

Dans un podcast, Watkins explique ainsi que le site fonctionnera comme une boîte de dépôt anonyme où chacun pourra déposer des documents relatifs aux observations d’OVNIS ou aux aliens.

“Le projet AlienLeaks sera une boîte de dépôt anonyme à laquelle quiconque pourra envoyer des documents. Il s’inspire de WikiLeaks et du travail que Julian Assange a réalisé avec la responsabilité du gouvernement. Mais au lieu de se concentrer sur la responsabilité du gouvernement, l’objectif d’AlienLeaks est de se concentrer sur la divulgation extraterrestre.”

Ron Watkins – Alien Agenda

Comme il l’explique lui-même, l’objectif d’AlienLeaks est moins de se focaliser sur le gouvernement que de faire toute la lumière sur les extraterrestres et de répondre finalement à la question que nous nous sommes tous posée au moins une fois dans notre vie : existent-ils ?

AlienLeaks, le Wikileaks des passionnés d’aliens

Le site s’accompagne également d’un compte Telegram, sur lequel les lanceurs d’alertes potentiels pourront envoyer leurs documents.

Si la nouvelle peut prêter à sourire, il faut tout de même rappeler que le Pentagone a récemment dévoilé des vidéos montrant des OVNIS. De son côté, la Maison Blanche a expliqué qu’elle prenait ces phénomènes très au sérieux, dans la mesure où ces objets non identifiés n’ont normalement pas à circuler dans l’espace aérien américain.

De son côté, Barak Obama a aussi eu l’occasion de s’exprimer publiquement sur le sujet.

Mots-clés qanon