Bientôt une IA pour gérer des flottes de drones militaires ?

La DARPA (Defense Advanced Research Projects Agency) souhaite mettre au point une intelligence artificielle capable de gérer un essaim de 250 drones militaires. L’agence du département de la Défense des États-Unis a accordé un financement de 316 000 dollars à une équipe de chercheurs de l’université de Buffalo pour concrétiser le projet.

Afin de recueillir les données nécessaires, les scientifiques étudieront des joueurs de jeu vidéo.

Un drone volant dans le ciel

Crédits Pixabay

Les chercheurs pensent que les décisions tactiques que les joueurs prendront, combinés avec les données biométriques qu’ils présenteront, suffiront pour concevoir l’algorithme. Ils ont spécialement sélectionné des jeux de stratégie en temps réel comme StarCraft et Company of Heroes.

« Nous ne voulons pas que le système d’IA imite simplement le comportement humain, nous voulons qu’il permette de mieux comprendre ce qui motive les actions humaines », a déclaré Souma Chowdhury, de l’Université de Buffalo, sur le site web de l’établissement.

Gérer des situations complexes de manière autonome

« L’idée est de déployer jusqu’à 250 robots aériens et terrestres, travaillant dans des situations très complexes », a expliqué Chowdhury.  « Par exemple, il peut y avoir une perte soudaine de visibilité due à la fumée pendant une urgence. Les robots doivent être capables de communiquer efficacement et de s’adapter à de tels défis. »

Les données de décision de jeu regrouperont la réaction des joueurs face à une grande variété de défis tactiques et aux changements inattendus du terrain ou des conditions de combat.

En outre, les chercheurs comptent utiliser un logiciel de suivi des yeux et des électroencéphalogrammes afin de recueillir des indices sur les émotions et les connaissances des joueurs.

Des missions cruciales

Concrètement, l’intelligence artificielle devrait être capable de coordonner de manière indépendante et efficace une flotte de drones militaires. Ses missions peuvent inclure  l’exploration d’une zone pour créer une carte en 3D, le maintien d’un périmètre de sécurité autour de certains endroits et la recherche de cibles spécifiques en terrain inconnu.

La DARPA, qui est subventionnée par l’armée américaine, dispose déjà d’un programme interne de contrôle de grands groupes de drones, appelé Offensive Swarm-Enabled Tactics (OFFSET). Le premier test de sa technologie d’essaimage de drones, qui a eu lieu en janvier dernier, a été couronné de réussite. Trois autres évaluations sont prévues dans les 18 prochains mois. À travers le financement de la présente étude, l’agence espère pouvoir apporter des améliorations conséquentes concernant ses outils autonomes de pilotage d’essaims de drones.

Mots-clés insolite