Bientôt une station solaire dans l’espace ?

Le Royaume-Uni est un exemple à suivre en termes d’énergies renouvelables et il compte le rester. Actuellement, le gouvernement britannique continue de chercher de nouvelles alternatives innovantes qui vont lui permettre de poursuivre dans la voie de la transition énergétique. C’est un défi de taille qu’il compte relever dans les années à venir.

Comme le rapportent nos confrères du Daily Mail, le Royaume-Uni explore en ce moment la possibilité de créer une station solaire spatiale qui approvisionnera la Terre en électricité. Ce projet, baptisé Space-based Solar Power (SBSP), en est encore au stade conceptuel.

La Terre vue de l'espace
Crédits Pixabay

L’auteur Isaac Asimov a évoqué la création d’une telle station dans son court-métrage intitulé « Reason », qui est sorti en 1941.

Quand la réalité rencontre la fiction

La création d’une station solaire spatiale capable de fournir de l’électricité à la Terre a tout d’un film de science-fiction. Toutefois, ce qui était auparavant impossible l’est désormais grâce aux avancées technologiques.

Le principe de ce projet est simple. Le gouvernement britannique souhaite placer une station solaire en orbite. Elle sera équipée de satellites dotés de panneaux solaires qui capteront l’énergie émise par le Soleil. Cette énergie sera ensuite transférée sur Terre par des rayons lasers. Pour finir, elle sera envoyée dans un réseau électrique via des récepteurs placés au sol.

A lire aussi : Les chercheurs ont mis la main sur une bactérie capable de survivre dans l’espace

Un projet qui résoudra les problèmes liés à l’énergie

Graham Turnoch, directeur général de l’Agence spatiale britannique, pense que ce projet est la solution aux problèmes liés à l’énergie :

« Le Soleil ne se couche jamais dans l’Espace, donc un système d’énergie solaire spatiale permettrait de fournir de l’énergie renouvelable à n’importe quel endroit de la planète, de jour comme de nuit, par temps de pluie ou de soleil. C’est une idée qui existe depuis des décennies, mais qui a toujours été perçue comme étant à des années de distance »

L’équipe de chercheurs qui travaille sur ce projet va étudier trois concepts de SBSP provenant des Etats-Unis, de Chine et du Royaume-Uni. Ce projet sera financé par l’Agence spatiale britannique et le Département des Affaires, de l’Energie et des Stratégies industrielles.

A lire aussi : Cette start-up chinoise a des vues sur les ressources de l’espace

Le gouvernement britannique travaillera avec l’organisation Frazer-Nash Consultancy. Elle se chargera de réaliser le design des satellites. D’après le Daily Mail, cette station solaire spatiale sera opérationnelle à l’horizon 2050. D’ici là, il faudra s’armer de patience.

Mots-clés énergie