Bientôt une station sous marine grâce au petit fils de Jacques Cousteau ?

En 1962, l’explorateur des océans Jacques-Yves Cousteau a contribué à la création de l’un des premiers habitats sous-marin, baptisé Conshelf. Des années plus tard, Fabien Cousteau, son petit-fils, a décidé de reprendre le flambeau et de perpétuer l’héritage familial en se lançant le défi de construire un habitat sous-marin, qui fera également office de station de recherche.

Ce centre de recherche sous-marin sera baptisé Proteus, comme le dieu grec de la mer, et sera construit à environ 18 mètres de profondeur dans une zone protégée au large de Curaçao, dans les Caraïbes. Fabien Cousteau peut compter sur des partenaires de choix pour l’aider dans la concrétisation de ce projet.

Crédits Pixabay

D’après le magazine Forbes, le petit-fils de Jacques-Yves Cousteau sera aidé par l’Université Rutgers, l’Université Northeastern et la Caribbean Research and Management of Biodiversity (CARMABI), sur le plan stratégique.

Un habitat qui pourra accueillir 12 personnes

Fabien Cousteau s’est engagé dans la réalisation d’un projet d’envergure. Proteus s’étendra sur une superficie de 371 m² et sera capable d’accueillir « jusqu’à 12 personnes qui vivront sous l’eau pendant des semaines, voire des mois. » Cet habitat comportera un laboratoire, une infirmerie, une serre hydroponique et des chambres.

Fabien Cousteau a de grandes ambitions liées à Proteus. Il espère que la construction de cette station de recherche sous-marine permettra de « réaliser des recherches sans précédent » et « aidera à mettre en place de nouveau traitement contre le cancer, trouver de nouveaux antibiotiques et vaccins. »

À lire aussi : On a découvert de nouvelles espèces au fond de l’océan Pacifique

Un habitat sous-marin qui coûtera 135 millions de dollars

Vous vous doutez bien que la construction de cet habitat sous-marin à un coût. La réalisation de ce projet devrait avoisiner les 135 millions de dollars. D’après Fabien Cousteau, le coût d’exploitation annuel de Proteus avoisinerait les 3 millions de dollars. Pour le moment, on ignore l’identité de ses partenaires financiers.

Bien que le coût de ce projet soit faramineux, Fabien Cousteau estime que cela en vaut la peine.

« L’exploration océanique est 1000 fois plus importante que celle spatiale pour la survie de l’espèce humaine pour notre futur. L’océan est ce qui nous maintient en vie. C’est la raison pour laquelle nous existons » a-t-il expliqué.

Pour lui, ce projet est « nécessaire pour notre bien-être futur ainsi que pour une meilleure compréhension de notre système de survie. »

La conception de Proteus reviendra à Yves Béhar de Fuseproject.

À lire aussi : Les océans seraient courants sur les mondes extraterrestres