Bienvenue à Artisanopolis, la ville flottante du futur

Artisanopolis n’est pas une ville comme les autres et c’est assez logique car il s’agit uniquement d’un concept pour le moment. Il est le fruit du travail de quatre architectes talentueux : Gabriel Scheare, Luke Crowley, Lourdes Crowley et Patrick White. Ensemble, ils ont tenté d’imaginer la ville du futur et il faut avouer que le résultat est très impressionnant.

La cité a une particularité très intéressante pour commencer : elle est construite sur un océan, et non sur la terre ferme. Les quatre amis sont en effet partis du principe que les continents de la planète ne seront pas capables d’accueillir les populations futures et ils estiment ainsi que l’humanité finira par s’installer sur les océans.

Artisanopolis : image 1

Une ville flottante protégée par une gigantesque digue circulaire.

Afin de couper les vagues et d’éviter ainsi que ses quartiers ne soient submergés en cas de tempête, les instigateurs de ce projet ont aussi fait le choix d’entourer la ville d’un mur flottant de plusieurs mètres de haut.

Artisanopolis, une ville flottante modulaire écologique

En outre, Artisanopolis n’est pas une cité figée dans le temps et dans l’espace car chaque quartier, chaque bâtiment, est placé sur un îlot flottant individuel. Il est donc possible de réagencer les quartiers de la ville en quelques heures et de la faire évoluer en fonction des besoins de la population. C’est plutôt astucieux.

Mais Artisanopolis n’est pas seulement une ville intelligente, c’est aussi une ville écologique.

Elle ne comprend aucune usine et l’énergie nécessaire à l’alimentation des bâtiments et des équipements de l’espace public est ainsi assuré par des panneaux photovoltaïques et des turbines à eau.

Gabriel, Luke, Lourdes et Patrick ont aussi imaginé des cultures hydroponiques sous dômes afin que la population puisse cultiver des denrées et des usines spécialisées dans le dessalement afin que les habitants de la ville puissent subvenir à leurs propres besoins.

Des cultures hydroponiques et des usines de dessalement pour une ville autosuffisante

Reste la question des déchets produits par la population, naturellement. Là, nos quatre architectes ont opté pour un système de recyclage et d’évacuation par camions-citernes vers un emplacement situé hors site.

Artisanopolis n’est sans doute pas la première ville flottante imaginée par des architectes mais il faut avouer qu’elle met la barre très haut. Sachez en outre que le concept n’est pas nouveau car il date de l’année dernière. Toutefois, il était passé totalement inaperçu jusqu’à ce qu’il tombe entre les griffes de Futurism.

Artisanopolis : image 2 Artisanopolis : image 3 Artisanopolis : image 4 Artisanopolis : image 5 Artisanopolis : image 6 Artisanopolis : image 7