Bienvenue à Hollyboob

Hollywood a été pris pour cible par des farceurs qui se sont amusés à modifier le panneau affiché depuis 1923 sur le mont Lee pour le remplacer par le terme “Hollyboob”. Ils ont été placés en état d’arrestation.

A l’origine, le panneau n’avait pas pour but de promouvoir la ville, ses habitants et sa culture. Peu de gens le savent, mais il a été érigé pour promouvoir un programme immobilier.

Image par David Mark de Pixabay 

En 1923, la ville était effectivement en plein essor et Mack Sennett, le fondateur des studios Keystone, ne savait pas quoi faire de ces terrains, qui lui appartenaient.

Hollywood, un panneau qui promouvait à l’époque un programme immobilier

Il a donc eu l’idée de monter un panneau géant afin d’inciter les passants à s’intéresser à la ville et à son patrimoine immobilier. L’homme a alors fait ériger les lettres que nous connaissons, des lettres qui s’étendaient sur 14 mètres de haut et 9 mètres de large et qui étaient à l’origine éclairées.

Eclairées, mais aussi plus nombreuses. Le premier panneau comprenait en effet quatre lettres supplémentaires : “Hollywoodland”.

Devant à l’origine rester en place pendant un an et demi, le panneau a été plus ou moins laissé à l’abandon et il a fini par se détériorer. En 1949, la ville a donc décidé de prendre des mesures et elle a fait retirer les quatre dernières lettres après avoir supprimé l’éclairage.

C’est alors que l’histoire prend une tournure inattendue. Très attachés à leur panneau, les habitants de la ville ont demandé à l’administration de le conserver et de le rénover. En 1973, il a donc été classé monument historique et culturel de Los Angeles. Cinq ans plus tard, en 1978, des travaux de rénovation ont commencé.

Une histoire mouvementée

Depuis, le panneau est resté en place, et il est même l’un des lieux les plus sécurisés de la région. Un système d’alarme reposant sur des capteurs sensoriels a en effet été déployé sur place. Un système à l’efficacité relative puisque le monument a subi plusieurs détournements ces dernières années.

Le plus récent remonte à lundi. Ce lundi, oui. Six personnes ont en effet réussi à s’infiltrer sur le site et à modifier le panneau à l’aide de plusieurs bâches géantes. Des bâches qui leur ont permis de transformer le “W” en “B” et le “D” en “B”. Hollywood est alors devenu Hollyboob.

Prévenues, les autorités ont immédiatement dépêché une équipe sur le site, accompagnée d’un hélicoptère du LAPD. Ils n’ont eu aucun mal à trouver les farceurs et ces derniers ont été immédiatement placés en détention pour être interrogés. Selon NBC Los Angeles, ils ont alors confié aux policiers que leur objectif était de sensibiliser le public au cancer du sein.

Plus tard, cependant, une des participantes à l’opération a déclaré que cette dernière avait été menée pour dénoncer la censure et le puritanisme dont fait preuve Instagram.

Une opération menée pour sensibiliser le grand public au cancer du sein… ou dénoncer Instagram ?

Par la suite, l’équipe a été relâchée, mais ses membres recevront prochainement des incitations à comparaître et ils devront donc répondre de leurs actes devant un juge.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, ce n’est pas la première fois que le panneau Hollywood est pris pour cible. Dans la nuit du 31 décembre 2016 au 1er janvier 2017, un artiste avait ainsi modifié le panneau pour afficher l’expression “Hollyweed”. A l’époque, la Californie était en plein débat afin d’autoriser – ou non – l’usage récréatif du cannabis.

Un “Hollyweed” qui avait déjà fait plusieurs apparitions auparavant.

En 1992, ce sont carrément des soutiens de Ross Perot, en campagne, qui avaient transformé le panneau en “Perotwood” afin de faire la promotion de leur candidat.