Bienvenue chez Doug (Disney+) : 5 infos pour mieux comprendre ces courts-métrages

À l’occasion du récent lancement de Bienvenue chez Doug sur la plate-forme Disney+, voici quelques éléments à même de mieux cerner cette série de courts-métrages dérivée du long-métrage Là-haut.

Au risque de faire montre de violence d’entrée de jeu, non. Non, Bienvenue chez Doug n’est pas une invitation à découvrir de manière intime le personnage de Jim Jinkins et Joe Aaron, quand bien même celui-ci a un chien. Le héros de Bienvenue chez Doug est en effet un canidé, apparu pour la première fois dans le long-métrage d’animation Là-haut de Disney Pixar.

Le logo de Disney+

Depuis le 1er septembre dernier, il est possible de visionner cette série de cinq courts-métrages sur la plate-forme Disney+. À cette occasion, AlloCiné propose d’enrichir nos connaissances sur ce produit dérivé.

A lire aussi : Disney+ : les nouveautés de septembre 2021

“Bienvenue chez Doug”, ou comment maintenir la lumière sur un personnage secondaire de “Là-haut”

Pour commencer, quelques détails supplémentaires sur cette filiation entre Bienvenue chez Doug et Là-haut. Outre le chien Doug, on retrouve dans ces courts-métrages le personnage de Carl Fredricksen, ce vendeur de ballons emblématique du film d’origine. L’action de Bienvenue chez Doug, qui se focalise donc sur le compagnon à quatre pattes de Carl, prend place alors que tous deux se mettent en quête d’un nouveau foyer.

Si vous nourrissiez la crainte d’une série (trop) éloignée dans le ton du matériau de base, il convient de savoir que le film et les courts-métrages partagent Bob Peterson en point commun. Dans Là-haut, il avait officié en tant que co-réalisateur. Ici, il a réalisé l’écriture et la réalisation en plus de doubler vocalement le fameux Doug comme cela avait été le cas sur Là-haut. La productrice Kim Collins fait également partie des personnes rattachées aux deux œuvres.

Si Edward Asner avait pu reprendre son rôle de Carl Fredricksen avant sa disparition le 29 août dernier, le public français ne pourra pas signer des retrouvailles avec la voix localisée du septuagénaire de Là-haut, Charles Aznavour nous ayant ainsi quittés le 1er octobre 2018.

Enfin, on nous apprend que Bienvenue chez Doug n’est pas la deuxième apparition de Doug dans une œuvre animée, deux courts-métrages l’ayant ainsi déjà remis en scène. Dans Doug en mission spéciale, le chien recevait des missions farfelues de la part d’Alpha, Omega et Beta, trop heureux de pouvoir l’éloigner de leur quête d’un oiseau rare.

George & A.J. incluait non seulement Doug, mais aussi les deux infirmiers qui transportaient Carl en maison de retraite dans Là-haut. Doug en mission spéciale et George & A.J. sont eux aussi disponibles sur Disney+.