Big Data et AI : Microsoft et Grab vont travailler ensemble

Microsoft s’intéresse de près à la société Grab qui a son siège à Singapour. Les deux firmes seraient même sur le point de collaborer sur des projets axés sur le Big Data et l’intelligence artificielle. De son côté, Grab est très ambitieuse, car la start-up prévoit de collecter près de 3 milliards de dollars d’ici la fin 2018 pour financer ses projets.

Selon Reuters, Grab pourrait compter sur l’appui financier de SoftBank Group qui compte investir 500 millions de dollars dans la société asiatique. La société requiert les soutiens stratégiques et financiers de nombreux fonds d’investissement. L’entreprise a d’ailleurs réuni 2 milliards de dollars grâce aux financements de Toyota Motors et de Vulcan Capital.

Grab est une véritable référence en Asie du Sud-Est. Son savoir-faire va s’étendre au-delà du continent avec la collaboration avec Microsoft.

Focus sur les activités de Grab

Présente dans 8 pays d’Asie du Sud-Est, Grab est surtout spécialisée dans la livraison de produits alimentaires. Ces activités portent également sur la livraison de colis et les transferts de fonds. La firme rencontre un franc succès dans le domaine des microcrédits et des paiements mobiles. Grab est sur tous les fronts et fait mouche.

Pour améliorer ses services, l’entreprise asiatique s’intéresse aux nouvelles technologies. Elle pourrait intégrer prochainement la reconnaissance faciale mobile et d’images pour améliorer ses services. Grâce aux innovations, les clients seront pris en charge rapidement.

Une collaboration fructueuse pour Microsoft et Grab

L’Asie du Sud-Est est en perpétuelle effervescence et Grab compte bien devancer des concurrents de taille comme Alibaba, JD.com, Tencent Holdings Ltd, Google, etc. Toutes ces marques évoluent surtout dans les paiements en ligne et l’e-commerce.

Grab privilégie déjà les services de Microsoft tels que la plateforme cloud Azure. La société se fie aussi aux services d’analyse de données élaborés par le géant de l’informatique. D’ailleurs, Grab utiliserait le système de détection de fraude développé par Microsoft. Pour l’heure, la société asiatique met tout en œuvre pour réunir un maximum de fonds afin de finaliser sa collaboration avec Microsoft.

Bien qu’une coopération entre Microsoft et Grab est très médiatisée, les deux entités n’ont pas encore divulgué les montants des transactions.