Bill Gates est de nouveau l’homme le plus riche du monde

En dépit de ses charges de travail réduites et de ses nombreuses donations financières, Bill Gates retrouve quand même sa place de personne la plus riche du monde. Il a récupéré le titre après l’avoir perdu face au fondateur et PDG d’Amazon, Jeff Bezos, durant l’été 2017. Détrôné après 24 ans à la tête du classement, Bill Gates reprend aujourd’hui son « trône ».

Jeff Bezos n’est resté à la première place que durant un an et quelques : la faute à la chute des actions de son entreprise, mais aussi à son divorce avec son épouse Mackenzie Bezos. Ces concours de circonstances l’ont ainsi empêché de rester en tête de proue.

Une plaque en l'honneur de Bill Gates

Crédits Pixabay

Pour ce qui est de Bill Gates, la Fondation Bill et Mélinda Gates a été financée par la vente de 35 milliards de dollars d’actions Microsoft. Et comme le prix de l’action se trouve à ce jour à 150 dollars, Microsoft reste depuis des décennies une valeur sûre.

Une fortune colossale !

Un patrimoine dont la valeur atteint les 110 milliards de dollars, voilà la clé du succès de Bill Gates. C’est ainsi que Bloomberg Billionaires Index, le référenceur en termes de personnalité richissime, a rendu son trône au plus ancien tenant du titre.

À noter qu’en deux ans, deux noms ont voulu se démarquer, Jeff Bezos et Bernard Arnault, mais ces derniers ne sont pas restés longtemps devant Gates.

Pour la petite histoire, il faut savoir que Bill Gates a démissionné de son poste de président en 2014. Et bien que l’arrêt de ses activités à temps plein chez Microsoft ait déjà commencé en 2008, cela ne l’a pas empêché de faire fructifier sa fortune, au point d’être un habitué du classement des personnalités les plus riches et influentes du monde.

Un grand retour grâce à Trump ?

Si Jeff Bezos a connu quelques difficultés, ce qui lui a coûté sa place d’Homme le plus riche du monde, certains pensent que de son côté Bill Gates a peut-être eu un coup de pouce de la part du gouvernement Trump. On vous explique.

D’un côté, nous avons Amazon qui subit une répercussion de la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine, et de l’autre côté, il y a Microsoft qui n’est pas dans le collimateur des autorités de régulations aux États-Unis. Résultat, le cours d’Amazon a connu une chute de 14 %, ce qui risque de freiner le développement et les profits de la multinationale.

Comme quoi, la politique de Donald Trump a peut-être contribué au retour de Bill Gates à la première place des personnes les plus riches du monde.

Mots-clés bill gatesmicrosoft