Bing permet de suivre l’évolution du Coronavirus Covid-19

Depuis sa découverte en Chine en décembre dernier, le Covid-19 a connu une expansion incroyable. Plusieurs pays sont effectivement touchés par le virus à l’heure actuelle. De son côté, la France est passée au stade 3 de l’épidémie, avec une centaine de décès et plus de 5 000 cas confirmés.

L’équipe Bing de Microsoft a récemment mis en ligne une carte interactive pour que les internautes puissent suivre l’évolution de la maladie dans le monde.

Capture d’image

« Beaucoup de personnes ont travaillé depuis chez elles la semaine dernière pour créer une ressource cartographique et d’information faisant autorité pour le Covid-19 », a déclaré Michael Schechter, directeur général de Bing.

Un outil pour suivre l’évolution du Covid-19 dans le monde

L’outil proposé par l’équipe Bing de Microsoft exploite des données provenant de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), du Centers for Disease Control and Prevention (CDC américain), du Centre européen de prévention et contrôle des maladies (CEPCM) et de Wikipédia.

Il affiche le nombre total de cas confirmés à travers le monde. Les régions les plus touchées sont marquées par des sphères rouges sur la carte. En cliquant sur celles-ci, il est possible d’afficher les actualités liées à l’épidémie, en plus des informations rapides sur le nombre de malades, le nombre de guérisons et le nombre de décès pour le pays concerné.

En outre, les pays sont classés par rapport au nombre de cas de contaminations recensés sur une colonne latérale gauche. À l’heure actuelle, la Chine se trouve en tête du classement avec un peu moins de 81 000 cas confirmés.

Un outil fiable

Cet outil a l’avantage d’être proposé par une entreprise fiable. Alors que les Etats essaient de lutter contre la propagation du virus, des personnes malveillantes profitent de la gravité de la situation pour propager des malwares.

En janvier dernier, des hackers ont effectivement créé une campagne d’emailing censée informer de prévention du coronavirus pour infecter les appareils des internautes. En outre, certaines cartes interactives servent également à répandre des virus informatiques sur le web.

De son côté, Google a également mis au point un outil permettant aux internautes de savoir s’ils devraient effectuer des tests pour dépister le Covid-19 ou pas. En revanche, ce dernier est uniquement disponible aux États-Unis pour l’instant.

Mots-clés bingmicrosoft