Bird Box : si les monstres n’apparaissent pas dans le film, c’est parce qu’ils sont trop ridicules

S’il y a bien un film dont en a beaucoup entendu parler récemment c’est certainement Bird Box, le dernier long-métrage de Sandra Bullock qui a fait ses débuts sur Netflix le 21 décembre 2018. Le film a fait sensation dès sa sortie et a récolté de nombreuses critiques positives.

S’il y a une chose qui n’est pas passée inaperçue aux yeux des téléspectateurs c’est bien l’absence des monstres dans le film.

Bird Box

Un détail qui étonne sachant que Bird Box, adapté du roman post-apocalyptique de l’écrivain américain Josh Marleman, raconte l’histoire de Malorie, une jeune mère de famille qui essaye de sauver ses enfants de créatures volantes effrayantes et qui rendent complètement fous ceux qui les regardent, les poussant même au suicide.

On sait désormais pourquoi aucune de ces créatures n’est apparue dans le film. C’est pour la simple et bonne raison qu’elles étaient trop ridicules !

Une scène qui a été supprimée du montage

Le fait que les monstres n’ont pas été montrés dans le film ne signifie pas qu’ils n’ont pas été filmés durant le tournage. Une scène du film où on aurait pu voir ces créatures volantes existe bel et bien, mais la production a juste préféré la supprimer jugeant qu’au lieu de faire peur, les monstres récolteraient surtout les moqueries des téléspectateurs.

Lors d’une interview accordée à Bloody Disgusting, Sandra Bullock a confirmé l’existence de cette scène montrant la créature, mais a avoué qu’au lieu de lui faire peur, le monstre volant l’a juste fait rire.

Un gros bébé serpent

Durant cette interview, Sandra Bullock a indiqué qu’elle n’avait pas pu s’empêcher de rigoler à la vue du monstre qui était censé l’effrayer.

« Au départ, je ne voulais pas le voir avant de tourner la scène parce que j’avais certaines appréhensions. Je leur ai dit de ne le ramener que quand je devais tourner ma scène. »

Que ne fut sa surprise lorsque le moment fatidique est arrivé. « C’était un homme vert avec un visage de bébé horrible. C’était comme un serpent et je n’avais pas envie de le voir, mais quand je me suis retournée et qu’il a grogné contre moi, j’ai éclaté de rire ! C’était juste un gros et long bébé. »

Eric Heisserer, le scénariste du film, a aussi trouvé le monstre plutôt gênant.

Mots-clés netflix