Bixby n’est pas mort, Samsung mise sur l’IA pour réinventer son assistant vocal !

Alors que de nombreux observateurs le donnaient pour mort et enterré, Bixby semble bien décidé à se battre. L’assistant vocal de Samsung, souvent critiqué pour ses lacunes, va en effet bénéficier d’un solide coup de jeune grâce à l’intelligence artificielle générative.

Bixby de Samsung
Bixby de Samsung

Un pari audacieux, mais indispensable pour le géant coréen qui doit réaffirmer sa place face à la concurrence. Découvrez donc le dessein qu’a Samsung pour son assistant vocal !

Une refonte en profondeur à l’ère de l’IA

Nous travaillons d’arrache-pied pour équiper Bixby de fonctionnalités d’IA générative“. C’est par ces mots forts que Won-joon Choi, vice-président exécutif de la division mobile chez Samsung, a confirmé la renaissance imminente de l’assistant. Exit l’approche traditionnelle : à l’avenir, Bixby devra être “plus intelligent” et capable de conversations naturelles, et cela grâce aux dernières avancées en matière d’IA.

Un virage stratégique qui n’a rien d’étonnant. Alors que les géants de la tech comme Google, Apple et OpenAI se livrent une guerre sans merci sur le terrain de l’IA générative, Samsung ne pouvait se permettre de rester à la traîne.

Rattraper son retard

Il faut dire que Bixby a longtemps souffert d’une piètre réputation, éclipsé par les assistants virtuels plus performants de ses rivaux. Ses lacunes en matière de compréhension vocale, de fluidité des échanges et de pertinence des réponses en ont fait la risée de nombreux utilisateurs.

Avec l’arrivée fracassante de ChatGPT et de ses concurrents, l’écart s’est encore creusé. Samsung se devait donc de réagir pour ne pas voir Bixby sombrer dans l’oubli, dépassé par les nouveaux standards de l’IA conversationnelle.

A LIRE AUSSI : Un malware déguisé en GTA6 cible les ordinateurs MacOs

Gemini, menace ou opportunité ?

Si le géant coréen a fini par se résoudre à cette refonte en profondeur, c’est aussi à cause de la pression exercée par son partenaire historique, Google. L’annonce du déploiement de l’assistant Gemini Nano sur les Galaxy S24 a en effet fait planer le spectre d’un remplacement pur et simple de Bixby.

Mais pour Won-joon Choi, il n’en est rien. Gemini doit être perçu comme une “concurrence stimulante“, et non comme une menace existentielle. Une façon pour Samsung de se donner les moyens de ses ambitions en matière d’IA conversationnelle.

Séduire une nouvelle génération

Au-delà du défi technologique, l’enjeu pour Bixby est aussi générationnel. L’assistant vocal doit en effet réussir à conquérir les nouveaux utilisateurs, habitués aux échanges naturels et intelligents proposés par les chatbots dernière génération.

Les jeunes n’ont que faire des assistants vocaux classiques qui se contentent d’exécuter des tâches basiques“, analyse un expert en nouvelles technologies. “Avec l’IA, ils attendent une véritable expérience conversationnelle, presque humaine.”

Garder une longueur d’avance

En se lançant dans cette ambitieuse refonte, Samsung prouve une fois de plus sa capacité d’adaptation au monde en perpétuelle mutation des nouvelles technologies. Si Bixby parvient à tirer son épingle du jeu, le géant coréen pourrait même prendre une longueur d’avance sur ses rivaux. Avoir un assistant vocal performant et intelligent, parfaitement intégré à son écosystème, serait un atout majeur pour Samsung“, estime un analyste haute technologie. “Surtout si Bixby arrive à se démarquer par des fonctionnalités inédites.

Qu’il s’agisse de productivité, de divertissement ou d’un usage entièrement nouveau, les mois à venir s’annoncent décisifs. Samsung doit désormais concrétiser ses promesses pour donner à Bixby la pleine mesure de son ambition : devenir l’assistant vocal de référence pour la prochaine décennie.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.