Black Friday et Cyber Monday : quand le système publicitaire de Facebook tombe en panne au mauvais moment

Facebook a rencontré des pannes intermittentes sur sa plateforme à l’occasion du coup d’envoi du Black Friday, et ce alors même que la plateforme est pourtant très utilisée par les annonceurs dans le cadre de leur publicité en ligne.

Selon les informations récoltées, les pannes n’auraient pas été très longues, mais n’en restent pas moins très handicapantes pour les annonceurs et leurs campagnes publicitaires surtout pendant des périodes de soldes aussi cruciales que le Black Monday et le Cyber Monday.

Facebook a refusé de donner plus de détails concernant les « problèmes » causés par ces interruptions intermittentes auprès des campagnes publicitaires qui utilisent sa plateforme. Le réseau social n’a également pas précisé s’il compte compenser les dégâts ou pas.

En quoi consistait la panne ?

Sans entrer dans les détails, il a été révélé que les annonceurs ont été dans l’impossibilité de créer, mais aussi de modifier leurs campagnes publicitaires sur Ads Manager. Les outils de l’API Ads ont aussi rencontré des bugs qui les ont rendus indisponibles pendant un moment.

Si les annonces déjà existantes ont pu être publiées et partagées, les annonceurs n’ont cependant pas pu les modifier et encore moins créer de nouvelles campagnes.

Un porte-parole de Facebook a annoncé qu’une partie des systèmes a été restaurée. Cela reste cependant une nouvelle en demi-teinte pour les annonceurs puisque des interruptions ont subsisté par la suite, ce qui a sans doute entraîné une baisse de visibilité des annonces.

Des interruptions fâcheuses pour les annonceurs

Facebook compte parmi les principales plateformes de publicité. Lors de périodes de soldes aussi importantes que le Black Friday et le Cyber Monday, la moindre seconde compte. Une simple minute de bug peut représenter des milliers de dollars de pertes pour les annonceurs.

Ces derniers n’ont d’ailleurs pas manqué faire part de leur mécontentement. Selon eux, le service devrait se montrer plus réactif concernant ce genre de problème pour les annonceurs, mais aussi pour la plateforme qui tire une partie de ses revenus des ventes d’annonces.

De son côté, le principal intéressé n’a pas souhaité faire de commentaires d’autant plus que ce n’est pas la seule incartade qu’on lui reproche en ce moment.

Mots-clés facebook