BlackBerry est de retour avec le DTEK50, un smartphone ultra sécurisé

BlackBerry a levé le voile hier en fin d’après-midi sur un nouveau smartphone fortement inspiré par l’Alcatel Idol 4 : le DTEK50. Proposé à un tarif attractif, il met l’accent sur la sécurisation de nos données et il devrait par conséquent beaucoup intéresser les entreprises mais également les particuliers soucieux de préserver l’intégrité de leurs données.

DTEK50 offre un encombrement similaire à celui du Priv mais il est un peu plus fin que ce dernier et cela n’a rien de surprenant car il n’embarque pas de clavier physique coulissant.

DTEK50

DTEK50 va droit à l’essentiel.

Il mise en effet tout sur le tactile et il s’aligne par conséquent sur la plupart des smartphones du marché.

BlackBerry DTEK50 : comme un air de déjà-vu

Comme évoqué plus haut, le terminal rappelle beaucoup l’Alcatel Idol 4. La ressemblance entre les deux appareils est en effet flagrante et cela s’explique essentiellement par le fait que ces téléphones viennent des mêmes chaînes de fabrication, des chaînes appartenant au fabriquant chinois TCL.

BlackBerry a pleinement assumé cette ressemblance durant la conférence de presse mais il faut avouer que c’est assez décevant, et ce même si DTEK50 a de nombreux arguments de son côté.

L’appareil est donc pourvu d’une coque en plastique. Le dos est recouvert d’une texture striée sur laquelle a été plaqué le logo de la marque. Le téléphone est assez fin et tous les boutons physiques sont placés sur le flanc droit. Les deux boutons du volume surplombent le bouton de mise sous tension, un bouton rappelant beaucoup celui des anciens Xperia de Sony.

La connecteur micro USB est placé sur la tranche inférieure, à l’opposée de la prise casque.

Une fiche technique honnête et un prix attractif

L’écran est assez imposant, avec d’épaisses bordures en haut et en bas. Elles nuisent un peu à l’équilibre de l’appareil d’ailleurs. DTEK50 embarque aussi deux haut-parleurs frontaux placés contre les bordures du téléphone.

La fiche technique est assez correcte, sans être non plus inoubliable. Le smartphone intègre en effet un écran de 5,2 pouces capable d’afficher une définition de type Full HD, et donc du 1 920 x 1 080. Il est propulsé par un SoC Snapdragon 617 couplé à 3 Go de RAM. L’espace de stockage atteint les 16 Go et il est possible de l’étendre par le biais d’une carte micro SD. Là dessus, BlackBerry a aussi opté pour un capteur de 13 millions de pixels et pour un capteur frontal de 8 millions de pixels.

Mais la véritable particularité de DTEK50, c’est sa plateforme. S’il est propulsé par Android 6.0 Marshmallow, il intègre aussi une ou deux petites choses en plus. Les données sont ainsi chiffrées (FIPS 140-2) et le téléphone sera capable de prévenir l’utilisateur si une photo est prise à son insu ou si quelqu’un tente d’accéder au microphone ou aux données de localisation.

En outre, le constructeur déploiera des correctifs de sécurités en même temps que Google et l’appareil est bien évidemment livré avec sa suite d’outils.

Attendu pour le 8 août, DTEK50 sera proposé à 339 €.

DTEK50 : image 2

Mots-clés blackberry