Blackpills arrive en France

Canal+ risque de ne pas apprécier. Seulement six mois après son lancement, l’application consacrée aux séries courtes Studio+ se retrouve à faire face à un nouveau concurrent de taille. Il s’agit de Blackpills, la plateforme de séries pour mobiles. L’application propose des séries qui sont toutes tournées en anglais et sous-titrées en plusieurs langues.

Elle sera disponible en France en fin de semaine, à travers les magasins iOS et Android. La plateforme reçoit l’appui des grands acteurs de l’industrie.

Blackpills

Blackpills va arriver en France à la fin de la semaine.

Blackpills est arrivé sur le marché américain le 22 mars dernier. Très intéressé par le marché européen, son éditeur envisage de la lancer sur le vieux continent dès le début du mois d’avril.

Blackpills va bientôt débarquer en Europe

Il se focalisera ensuite sur le marché asiatique, un marché qui ne sera cependant pas atteint avant l’année prochaine.

Blackpills a été fondée par Daniel Marhlely. Il est à la fois actionnaire, président et directeur général de la start-up. « Nous nous sommes donné un budget d’un million en moyenne par projet, mais ils peuvent aller de 300.000 à 5 millions d’euros », a-t-il affirmé.

Il a également précisé que Blackpills compte aujourd’hui une cinquantaine de collaborateurs et quarante-cinq projets en vue.

Le projet est soutenu par Xavier Niel, le patron d’Iliad, fondateur de Free. Selon BFM Business, ce dernier aurait investi une somme de cinq-millions d’euros dans la plateforme. Le groupe américain Vice est aussi en relation de partenariat avec l’entreprise.

Le marché asiatique en 2018

La plateforme a été conçue dans un objectif de maximiser la facilité d’accès. Dans un premier temps, elle sera gratuite, dans le but de fidéliser les fans de 18 à 35 ans. Ensuite, elle sera lancée en version « freemium » avec une partie payante. Concrètement, les contenus seront disponibles avec une liberté d’accès, la lecture sera par contre limitée.

Selon UniversFreebox, deux épisodes gratuits au choix seront quotidiennement proposés. Pour ceux qui seront simplement inscrits, la lecture en streaming sera interférée par les annonces publicitaires.

Afin d’éviter ces dernières et pour pouvoir télécharger les séries, l’utilisateur devra s’abonner à la plateforme.