Blade Runner et le secret du easter egg en hommage d’Alien

Dans le monde hollywoodien, pour se faire un nom, il faut généralement être au-devant de la scène, c’est-à-dire paraître sur les écrans. Le public retient surtout les personnes qu’il voit, c’est un fait bien connu des studios du milieu. Ainsi, les producteurs veillent souvent à intégrer un ou deux grands noms parmi les acteurs qui interprètent l’histoire.

Toutefois, certains réalisateurs ont réussi à captiver l’attention des fans de leurs films rien qu’en signant le titre avec leur nom.

http://www.slashfilm.com/scott-wont-direct-blade-runner-2/

Ridley Scott, le réalisateur d’Alien et de Blade Runner, est sans doute l’un d’eux.

Alien est sorti en 1979. Combinant horreur et science-fiction, c’était l’un des films à succès de l’époque. Blade Runner est apparu aux écrans des téléspectateurs trois ans plus tard, en 1982. C’est l’un des films de science-fiction les plus influents et les plus populaires jamais produits. Les deux films ont fait de Ridley Scott un titan de la science-fiction.

Ce qui rend en commun ces œuvres, dont de nombreux fans considèrent comme ses meilleures, c’est la présence d’une séquence où apparaît un œuf de Pâques.

Une signature du réalisateur

Vers la fin d’Alien, il y a cette partie où Ripley (Sigourney Weaver) actionne le lancement de la séquence d’autodestruction du Nostromo. Lorsqu’elle se prépare à activer sa navette de fuite Narcisse, l’easter egg apparaît dans un écran d’ordinateur.

Dans Blade Runner, il surgit, dans le même écran, avant le décollage de la voiture volante de Gaff (Edward James Olmos). C’était quand l’officier de police allait chercher et ramener Rick Deckard (Harrison Ford).

En définitive, la présence de l’œuf de pâque dans les deux films sert à rappeler aux téléspectateurs qu’ils ont un lien : leur réalisateur. Rappelons que le producteur britannique est surtout connu pour avoir un style visuel très concentré et atmosphérique. Il a inspiré un grand nombre de réalisateurs.

À cause de l’avarice de Weyland-Yutani Corporation

Par ailleurs, le fait que le Nostromo utilise une technologie aussi dépassée a piqué la curiosité de certains fans. Notons que le scénario d’Alien est censé se dérouler en 2122, et celui de Blade Runner en 2019.

L’explication résiderait dans le fait que le budget consacré à la conception de l’engin n’était pas conséquent. Le manque de moyen financier serait dû à l’avarice de Weyland-Yutani Corporation, l’entreprise fictive de l’univers d’Alien, qui s’occupe d’organiser la colonisation spatiale.