Blinkx, le moteur de recherche de vidéos

Le secteur de la recherche en ligne est particulièrement encombré. Entre le géant Google, l’outsider Bing et l’alternatif DuckDuckGo, il n’est ainsi pas facile de trouver sa place mais Blinkx a tout-de-même toutes les chances de s’imposer face à ces derniers. Pourquoi ? Tout simplement parce que ce dernier se concentre sur un seul type de média : la vidéo. Intéressant, mais il y a mieux encore puisque Blinkx ne se présente pas que sous la forme d’un simple moteur de recherche. Il va en réalité plus loin en s’appuyant sur vos réseaux sociaux pour trouver du contenu adapté à vos goûts, et donc susceptible de vous plaire. En d’autres termes, ce dernier fait dans la recommandation et on peut dire que ça lui vaut bien.

Avant de commencer, il faut préciser que Blinkx n’est pas nouveau. En réalité et si je ne me trompe pas, le service existe depuis plusieurs années et il est donc parfaitement possible que vous soyez déjà tombé dessus par le passé. En revanche, le truc à savoir, c’est que la société vient tout juste de lever des fonds et elle en a donc profité pour lancer une toute nouvelle version de son service. Une version nettement plus aboutie que la précédente et qui profite donc d’un nombre considérable d’améliorations.

Blinkx : la page d'accueil

La page d’accueil de Blinkx : claire, élégante et jolie à regarder.

L’inscription

Tout comme avec l’étape habituelle et donc avec l’inscription au service. Là, on peut dire que c’est du rapide puisque l’utilisateur pourra s’identifier directement à l’aide de son compte Twitter ou de son compte Facebook. Cette procédure n’est d’ailleurs pas si anodine qu’on pourrait le croire puisque Blinkx s’appuiera sur les données issues de ces profils pour proposer à l’utilisateur du contenu personnalisé, et donc du contenu partagé par ses différentes communautés.

Une particularité que l’on retrouve dès l’étape suivante puisque le service va ensuite nous demander de connecter nos différents comptes. Pour l’instant, seuls trois services sont supportés, à savoir Twitter, Facebook et YouTube. C’est encore peu mais Blinks ne manquera sans doute pas d’ajouter de nouvelles plateformes dans les semaines et dans les mois qui viennent.

Quelques clics plus tard, on se retrouve enfin face à notre tableau de bord.

Blinkx : la connexion aux profils

Dès l’inscription, Blinkx va nous proposer de nous connecter à Twitter, Facebook ou YouTube.

L’utilisation

A la base, ce tableau de bord – nommé My Stream – n’a qu’un seul et unique objectif : afficher sur une seule et même page toutes les vidéos partagées par vos amis sur les plateformes sociales supportées. Vous aurez donc du contenu en provenance de Twitter, Facebook ou encore YouTube. Notez d’ailleurs la présence d’un joli pictogramme symbolisant la provenance du contenu qui va bien. Pour chaque élément, vous trouverez une description, bien sûr, mais également deux boutons qui vous permettront respectivement d’ajouter le média associé à vos favoris ou encore de le partager avec vos amis. Dans le cas où vous souhaiteriez lire la vidéo, vous n’aurez rien d’autre à faire que de cliquer sur sa vignette puisque Blinkx a eu la très bonne idée d’intégrer une visionneuse histoire de nous faciliter la vie.

Mais attention car le service n’en reste pas là. Tout en haut, vous trouverez ainsi un bouton “catégories” qui vous permettra de filtrer le contenu affiché en fonction du secteur auquel appartient le média. En quelques clics, vous pourrez donc afficher les clips musicaux, les vidéos des stars, les trailers de jeux vidéo ou même les courts et les long-métrages. La liste n’est évidemment pas exhaustive et on trouve ainsi une vingtaine de rubriques différentes.

Moteur de recherche oblige, Blinkx intègre également un moteur de recherche – l’autocomplétion est au programme – qui vous permettra de trouver du contenu spécifique en fonction des mots-clés que vous saisirez dans le champ dédié à cet effet. Là encore, le service s’avère très intuitif et très pertinent dans les résultats qu’il renvoie.

Blinkx : le Stream

Avec son “stream”, Blinkx nous renvoie toutes les photos partagées par nos amis, le tout en ordre ante-chronologique.

La conclusion

Voilà pour ce bref tour d’horizon de la nouvelle version de Blinkx. En toute franchise, cette dernière m’a fortement impressionné. Comme pas mal d’autres internautes, il m’arrive effectivement de trainer sur YouTube ou sur Vimeo pour trouver du contenu susceptible de vous plaire, chers lecteurs, et ce service risque de trouver très rapidement sa place dans ma veille. Faut dire aussi qu’il risque de faciliter grandement la vie. Et au final, le seul reproche qu’on peut lui faire, c’est de ne pas mettre en avant le contenu populaire. Je peux effectivement me tromper mais il me semble que Blinkx se contente de nous retourner toutes les vidéos en provenance de nos différentes timeline, et ce par ordre ante-chronologique. Or moi, ce que j’aimerais, c’est de pouvoir filtrer ces contenus en fonction de leur popularité histoire de déterminer le potentiel viral de chaque vidéo.

Mais bon, ça ce sera peut-être pour une prochaine mise à jour, hein…