Blizzard Entertainment change de figure de proue

Blizzard Entertainment change de directeur dans la paix et la sérénité. L’éditeur californien, jumelé à Activision en 2007, vient d’assister à la démission de Mike Morhaime, son président et co-fondateur. Il laisse sa place à  J. Allen Brack, le producteur de World of Warcraft, mais continuera d’œuvrer pour le compte de Blizzard en tant que « simple » consultant. Un moyen pour lui de prendre du recul après presque trente ans de maison. Cette transition se fait toutefois dans l’harmonie, comme en témoignent les communiqués publiés conjointement par les deux hommes, sur une seule et même page.

« Après avoir travaillé durant de nombreuses années avec certaines des personnes les plus talentueuses du secteur pour créer des jeux et des mondes (…), j’ai décidé qu’il était temps que quelqu’un d’autre prenne les commandes de Blizzard Entertainment », explique notamment Mike Morhaime. « Mes responsabilités en tant que président de Blizzard seront assumées par mon ami, collègue, conseiller de confiance et intendant de longue date pour World of Warcraft, J. Allen Brack », a-t-il poursuivi.

Mike Morhaime, président et co-fondateur de Blizzard, vient de céder sa place de CEO à J. Allen Brack, le producteur de World of Warcraft. L’intéressé avait rejoint Blizzard Entertainment en janvier 2006.

Ainsi bombardé président de Blizzard,  J. Allen Brack prend le micro pour ajouter quelques mots de son cru. « Rejoindre l’équipe de World of Warcraft et intégrer mon entreprise favorite il y a presque 13 ans était un rêve inimaginable. Être à présent choisi pour diriger Blizzard vers l’avenir est à la fois un grand honneur et une énorme responsabilité », a-t-il indiqué, en précisant que Mike Morhaime avait été un « mentor » et un « bon ami » pour lui depuis son arrivée chez Blizzard en janvier 2006, au poste de producteur délégué au contenu de World of Warcraft.

Blizzard travaillerait sur de « multiples projets » en lien avec la licence Diablo

Parmi les responsabilités nouvelles de J. Allen Brack et de ses deux aides de camp (Ray Gresko, ancien de LucasArts, et Allen Adham, l’un des trois co-fondateurs du studio), nommés dans la foulée, la supervision du développement de nouveaux jeux et le suivi des titres en cours d’exploitation (WoW, Hearthstone et Overwatch, notamment).

Les dernières informations partagées par Blizzard, laissaient par ailleurs entendre qu’un nouveau Diablo pourrait être dans les tuyaux. C’est du moins ce qu’indiquait à mi-mots Brandy Camel (l’Associate Community Manager de l’éditeur) dans une vidéo publiée en août. On y apprenait par exemple que « de multiples projets » étaient actuellement « en chantier » pour la franchise, et que des détails seraient donnés  « plus tard dans l’année«. Reste à savoir si la BlizzCon, qui se tiendra le weekend du 2 au 4 novembre prochain, sera l’occasion d’une (ou de plusieurs) annonce(s) concernant Diablo, qui n’a pas connu de nouvelle itération depuis 2012 avec la sortie de Diablo 3.