Blizzard préparerait son propre Pokémon Go, basé sur l’univers Warcraft

Nous en parlions récemment dans nos colonnes, Jason Schreier, l’inarrêtable journaliste de Kotaku, publiait cette semaine une longue enquête portant sur l’avenir de la licence Diablo, et notamment sur le développement cahoteux de Diablo IV. La publication de ce papier était toutefois l’occasion pour l’intéressé de revenir sur les déclarations de quelques-uns des développeurs de Blizzard avec lesquels il a pu discuter.

Et visiblement, en plus de la licence Diablo, certains détails portant sur des projets en cours autour de la franchise Warcraft ont été abordés. On apprend par exemple qu’un Pokémon Go à la sauce Blizzard serait dans les cartons. Le titre reprendrait le gros du gameplay pensé par Niantic pour son soft nomade, mais en l’adaptant à l’univers iconique de Warcraft. Ce projet, s’il s’avère bien en chantier chez Blizzard, s’inscrirait alors dans une stratégie globale de l’éditeur, de plus en plus intéressé par les expériences mobiles.

Peu inspiré, Blizzard serait en train de développer sa propre version de Pokémon Go basé sur l’univers de Warcraft. Le titre, s’il existe, s’inscrirait dans la stratégie actuelle de Blizzard, qui s’intéresse décidément beaucoup au secteur mobile.

Le groupe californien annonçait ainsi un certain Diablo Immortal à l’occasion de sa dernière Blizzcon. Cette toute première excursion de la franchise sur iOS et Android devait toutefois recevoir un accueil particulièrement frais de la part des fans. Un accueil que Blizzard n’avait apparemment pas du tout vu venir, et pour cause, en interne, les jeux mobiles auraient la côte chez Blizzard. C’est d’ailleurs ce qui aurait motivé le développement d’un Pokémon Go like, dont l’existence n’a pour l’heure absolument rien d’officiel.

Blizzard : un repère de joueurs mobile

« Il y a beaucoup de joueurs mobiles chez Blizzard » a notamment estimé un développeur travaillant actuellement pour le studio auprès de Jason Schreier. « Il y a beaucoup de personnes qui sont vraiment emballées par les jeux mobiles. La réaction à l’intérieur de la compagnie à Diablo Immortal est donc très différente de celle constatée à l’extérieur », a-t-il poursuivi. « Une part du raisonnement à l’origine du jeu est que les employés veulent travailler sur de petits projets. Et les petits projets sur mobile ont du sens« .

Ainsi naquirent Diablo Immortal et – potentiellement – ce qui pourrait prendre des allures de « Warcraft Go » (notez bien les guillemets), Jason Schreier expliquant que de nombreux développeurs chez Blizzard sont des joueurs assidus de Pokémon Go. De quoi leur donner des idées.

A priori, le titre serait cependant plus ambitieux que le jeu de Niantic, il proposerait notamment des mécaniques de jeu solo. Faut-il y voir un genre de Pokémon Go avec des elfes, le tout agrémenté d’une campagne solo ? Possible.

Il est en tout cas évident qu’en lançant un titre du genre, Blizzard aurait de quoi satisfaire bien des joueurs, notamment en Asie, où les jeux mobiles sont très populaires et la côte de popularité de la licence Warcraft à son zénith.