Blonde : le propriétaire de Marilyn Monroe Estate défend Ana De Armas face aux critiques sur son accent

Blonde, c’est le titre du prochain film dédié à l’icône Marilyn Monroe. Ce long-métrage sortira sur Netflix le 28 septembre prochain. Dans ce film, Ana de Armas incarnera le rôle de Marilyn Monroe. Dernièrement, on a pu la voir dans The Gray Man ou encore Deep Water.

Blonde est une adaptation du best-seller de Joyce Carol Oates. Ce long-métrage se présente comme une relecture de la vie de Marilyn Monroe. Le film racontera son enfance tumultueuse et suivra son ascension fulgurante.

Pour incarner Marilyn Monroe, Ana De Armas s’est beaucoup préparée.

Un accent qui pose problème

Au micro de The Times of London, Ana De Armas a déclaré qu’elle avait passé presque un an à travailler l’accent de Marilyn Monroe. L’actrice a également dû apprendre à parler de façon plus suave pour coller parfaitement avec le timbre de l’icône du cinéma. Pour Ana De Armas qui est d’origine cubaine et espagnole, ça n’a pas été une partie de plaisir.

L’actrice a décrit cette expérience comme une « véritable torture. » Pour Blonde, Ana De Armas a dû suivre neuf mois de coaching intense et des heures d’ADR (Automated Dialogue Replacement). Dans le monde du cinéma, il s’agit d’une opération de postsynchronisation et de doublage. Malgré tous ses efforts, le résultat n’a pas plu à tout le monde. En effet, après la diffusion du trailer de Blonde, l’actrice s’est attirée de nombreuses critiques en raison de son accent.

Marc Rosen vole au secours de l’actrice

Les détracteurs d’Ana De Armas ont pointé du doigt le fait qu’elle ne sonnait pas du tout comme Marilyn Monroe. Pour eux, l’accent cubain de l’actrice est trop prononcé.

Face à toutes ces critiques, Marc Rosen, le président d’Authentic Brands Group et le propriétaire de Marilyn Monroe Estate, a volé au secours d’Ana De Armas. Pour lui, l’actrice est un excellent choix pour incarner Marilyn Monroe.

« Marilyn Monroe est une icône unique d’Hollywood et de la pop culture qui transcende les générations et l’histoire. N’importe quel acteur qui s’engage dans ce rôle sait qu’il a de grand soulier à remplir. En me basant sur le trailer, j’estime qu’Ana est un bon choix de casting, car elle a su capturer le côté glamour de Marilyn, son humanité et sa vulnérabilité. Nous avons hâte de voir le film dans son entièreté. »

Et Marc Rosen a bien raison, on a hâte de voir ce que donne le film !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.