Bloodrayne 1 & 2 signent un retour inattendu en haute définition

Alors que certains ne jurent que par les nouvelles consoles à venir, d’autres repensent aux gloires passées : le studio Ziggurat Interactive s’apprête à ressortir des versions remasterisées de Bloodrayne et Bloodrayne 2 pour le 20 novembre prochain sur PC via les stores Steam et GoG, quelques jours en retard par rapport à Halloween, mais forcément d’actualité pour le plaisir de découper des nazis en rondelles.

Surnommées The Terminal Cut dans l’appréciation pure et simple du jeu e mot macabre, ces nouvelles versions s’offrent les affres d’un ravalement de façade bienvenue après des années cloîtrées dans des résolutions antédiluviennes et de nouveaux strass et paillettes graphiques qui sans nul doute offriront un résultat moins agressif à l’oeil que les versions vanilles d’antan.

Terminal Reality/Ziggurat

Tout nouveau tout beau, Rayne voit la vie en rouge

La liste d’améliorations techniques est longue comme un lundi pluvieux, mais, pour le coup, pas de raison de se plaindre : Support de hautes résolutions (jusqu’à 4K/3840×2160), mises à l’échelle en haute définition des cinématiques vidéo, support des manettes modernes (Xinput) ainsi que des textures non compressées en haute résolution, rendu amélioré jusqu’à anti-aliasing 4x, améliorations des effets de réflexions, d’eau, brouillard et d’ombre ainsi qu’une gestion des lumières revues au goût du jour à travers le moteur du jeu. Tout cela sera également disponible avec une localisation en français au niveau des interfaces pour le premier jeu et des sous-titres pour le deuxième.

La bonne nouvelle pour tous ceux qui possèdent déjà l’un, l’autre ou les deux au sein de leurs ludothèques Steam et GoG – BloodRayne: Terminal Cut et BloodRayne 2: Terminal Cut seront offerts sans augmentation du tarif des consommations – entendez par là, gratuitement, donc.

L’occasion pour ceux qui auraient raté le coche il y a presque 20 ans de se refaire une culture sur l’une des franchises PC les plus emblématiques du bon goût à la façon du début des années 2000 – Bloodrayne suite la traque perpétuelle contre les nazis de Rayne, chasseuse ascendante femme fatale de menaces surnaturelles venues d’ailleurs. Après avoir fait les beaux jours du jeu d’action à la troisième personne, Bloodrayne s’est décliné dans une multitude de supports différents allant de la bande-dessinée jusqu’à une adaptation au grand écran par les soins du réalisateur émérite du genre “bac de DVD à 1€” Uwe Boll avec Kristanna Loken dans le rôle titre – aux côtés de l’oscarisé Ben Kingsley (!), preuve que même quand on a du talent il faut bien remplir ses heures d’intermittent du spectacle.

Mots-clés bloodrayneGoGsteam