Bloodstained Ritual of the Night : Igarashi ne s’attendait pas à une version Switch aussi bancale

Disponible depuis maintenant plusieurs mois sur différents supports, Bloodstained: Ritual of the Night a semble-t-il rassuré les espoirs placés en lui, ce qui était loin d’être gagné pour un jeu financé via Kickstarter. Une ombre subsiste cependant au tableau, une version Switch encore boiteuse.

Après le très soigné apéritif Bloodstained: Curse of the Moon, Koji Igarashi et les petites mains sous son emprise ont fini par délivrer le gros morceau que les fans de Castlevania: Symphony of the Night attendaient. L’accouchement ne s’est pas fait sans mal, mais le résultat est depuis salué par la presse et les joueurs.

crédit YouTube

Dans un entretien accordé à Game Informer, et dont Destructoid nous rapporte les bonnes feuilles, le producteur de Bloodstained: Ritual of the Night s’est exprimé sur plusieurs aspects du projet, à commencer par la difficulté de garantir un confort de jeu optimal.

Igarashi souhaiterait démarrer une franchise avec Bloodstained

“Lorsque vous travaillez avec un studio externe, il peut être difficile d’atteindre un certain niveau de qualité quand des changements sont opérés”, a reconnu Koji Igarashi. “Concernant Bloodstained, nous partagions tout d’abord notre objectif avec le studio externe et nous assurions d’être d’accord et d’établir les besoins, mais même avec une bonne planification, cela a été difficile à atteindre.”

Notre homme n’a pas éludé la question de la version Switch, aux performances ainsi particulièrement discutables à sa sortie, en déclarant qu’il “ne s’attendait pas” à un portage “aussi mauvais”.  Il convient cependant de souligner que les autres moutures ne sont pas non plus épargnées par des bugs.

WayForward a été appelé à la rescousse pour corriger le portage Switch autant que possible. Le studio serait même au travail sur un ennemi qui n’avait pas été retenu pour la version finale et qui se trouve être “une créature très longue s’apparentant à un serpent”.

Ultime information de l’article, avec la sortie de Bloodstained: Ritual of the Night sur consoles, Koji Igarashi souhaiterait établir “un point de départ pour la prochaine étape”. Il explique ainsi qu’il désirerait s’attaquer au développement de “plus de jeux du même genre avec des contextes mondiaux différents.” Faites tourner le générateur de noms metroidvania, vous pourriez tomber sur le prochain bon. Le mien sera Bloodstained: Melody of the Grief.