Bluetooth est peut-être l’avenir de l’internet des objets

Bluetooth n’est pas tout jeune. Ce standard a effectivement vu le jour au début des années 90, sous l’impulsion d’une entreprise suédoise du nom de… Ericsson. En 1998, plusieurs sociétés ont rejoint l’aventure pour fonder le Bluetooth Special Interest Group, ou Bluetooth SIG pour les intimes. La toute première version du standard est arrivée sur le marché un an plus tard.

La norme a évolué à maintes reprises au fil des années. Elle a gagné en débits, mais également en couverture. Une nouvelle version est d’ailleurs prévue pour l’année prochaine et elle risque de changer pas mal de choses.

Bluetooth

La prochaine version de Bluetooth devrait permettre à la norme de trouver sa place sur l’internet des objets.

Selon le Bluetooth SIG, la prochaine version du protocole multipliera effectivement sa portée par quatre, pour atteindre une portée maximale de 400 mètres.

La prochaine version de Bluetooth multipliera sa portée maximale par quatre

Intéressant, mais ce n’est pas fini car cette mouture offrira aussi des débits de transfert supérieurs de 100% par rapport à la génération actuelle. Et attention car cela n’aura strictement aucun impact sur la consommation électrique des puces.

La prochaine version de Bluetooth intègrera aussi une fonction de maillage réseau. Elle permettra ainsi à plusieurs appareils de communiquer ensemble et de se connecter les uns aux autres pour étendre leur couverture.

Grâce à ce système, il sera tout à fait possible de créer un réseau à travers une maison ou même un immeuble.

La norme va donc franchir une étape importante et ces différentes améliorations lui permettront de toucher un public plus large. A terme, Bluetooth devrait même trouver sa place sur le marché de la domotique ou même sur celui de l’internet des objets.

C’est en tout cas l’objectif du Bluetooth SIG et c’est précisément ce qui a poussé le groupe à intégrer les protocoles IPv6 et 6LoWPAN au Bluetooth 4.2. Si vous voulez en savoir plus sur les prochaines évolutions de la norme, vous pouvez vous rendre sur cette page.

Notez pour finir que le Bluetooth SIG regroupe actuellement une dizaine d’entreprises différentes. IBM, Intel, Nokia et Toshiba ont rejoint le groupe de travail en 1998 et ils ont été rejoint quelques années plus tard par 3Com, Lucent Technologies, Microsoft et Motorola.

Mots-clés bluetooth