BMW dévoile la M8 GTE, prête pour la compétition en 2018

BMW a profité du Salon de l’Automobile de Francfort pour présenter son nouveau porte-drapeau en compétition, la M8 GTE. Un nouveau grand coupé destiné au Championnat du monde d’Endurance et au championnat IMSA Wheathertech sous les couleurs de la marque allemande.

Sa première sortie officielle se fera aux 24 heures de Daytona, avant de participer à la célèbre manche des 24 heures du Mans.

Pour son nouveau fleuron en compétition, BMW a mis l’accent sur la technologie embarquée.

Des technologies de pointe pour la fabrication

Elle conserve les lignes du modèle de série, tout en bénéficiant d’éléments aérodynamiques comme un énorme aileron accompagné d’un imposant diffuseur arrière. À l’avant, d’impressionnantes prises d’air béantes prennent place au centre de la calandre.

 Pour cela, la conception et la réalisation du modèle ont profité des dernières technologies numériques, comme la simulation CFD, qui permet de réaliser plus de simulations avant les essais en soufflerie, l’impression 3D pour le prototype et la mesure 3D, gage d’une précision ultime pour le contrôle qualité.

Des technologies de pointe pour une efficience maximale. La mécanique est issue du modèle de série, à savoir un V8 4 litres double turbo associé à une boîte de vitesses séquentielle à six rapports, qui développe au total la bagatelle de 500 chevaux environ, selon les ajustements nécessaires.

Des ambitions de victoire pour la marque en 2018

Les dimensions sont imposantes avec 4,98 mètres en longueur et 2 mètres en largeur. Mais le poids est contrôlé avec seulement 1220 kilos sur la balance. Une légèreté obtenue grâce à l’emploi de fibre de carbone. La réglementation des courses pourra amener à des ajustements au fil de la saison.

La conception virtuelle a donc joué une part essentielle dans le développement global de la GTE. Un système d’intelligence artificielle a permis de développer le Traction Control. L’impression 3D et le prototypage permettent de recevoir une partie seulement 24 heures après la conception virtuelle.

Les équipes course ont travaillé conjointement avec les équipes production. Ils ont ainsi mis au point des jantes inédites qui participent au joli design du modèle, racé, furtif et doté des couleurs historiques de la marque.

BMW envisage de « jouer la victoire en 2018 » avec ce modèle prometteur, que l’on a hâte de voir – et d’entendre – sur les circuits !

Mots-clés bmwfrancfort