Bob Iger nous révèle le nom du film Marvel dont il est le plus fier

Bob Iger est à la tête de Disney depuis 2005. En 15 ans de carrière, il a dirigé la firme de Mickey d’une main de fer et a réussi à la faire prospérer pour qu’elle devienne l’une des compagnies les plus incontournables de l’industrie cinématographique.

Nous devons beaucoup à Bob Iger. C’est notamment grâce à lui qu’on a pu assister à la renaissance du Marvel Cinematic Universe qui a connu un énorme regain d’intérêt ces dernières années. Ceux qui suivent de près les nouvelles concernant Disney savent que le contrat de Bob Iger touchera à sa fin en 2021.

Le boss de Disney a donc décidé de faire une rétrospective de son expérience au sein de Disney et a sorti une autobiographie intitulée « The Ride of a Lifetime », dans laquelle il revient sur les moments forts de sa carrière. Il y parle notamment du film Marvel dont il est le plus fier.

Black Panther, un film qu’il porte dans son cœur

Dans son livre, Bob Iger révèle que le film Marvel dont il est le plus fier est Black Panther. « Il n’y a pas de projets que nous avons créés dont je suis plus fier que Black Panther », a-t-il déclaré. Au-delà de l’histoire, l’une des raisons qui font que ce film soit particulièrement cher à son cœur, c’est qu’il a dû se battre pour qu’il voie le jour.

Dans son autobiographie, il raconte qu’il s’est heurté aux refus d’un dirigeant de Marvel qui estimait qu’un film mettant en avant des acteurs noirs allait inévitablement faire un flop. En dépit de cela, Bob Iger n’a pas lâché son projet.

Bob Iger nage à contre-courant

Le boss de Disney revient sur cette période et nous explique qu’il s’est battu bec et ongles pour que Black Panther puisse voir le jour.

« J’ai été suffisamment longtemps dans ce business pour avoir entendu tous ces vieux arguments et les reconnaître pour ce qu’ils sont : de vieux arguments. Vieux et ne reflétant pas la réalité de ce qu’est notre monde ni de ce qu’il devrait aspirer à devenir. »

Bob Iger raconte également que Black Panther n’est pas le seul film qui lui a valu des refus. « Nous avons eu la chance de faire un grand film et de montrer une partie bien trop souvent sous-représentée des États-Unis, deux objectifs qui n’ont jamais été contradictoires. J’ai appelé Ike Perlmutter (dirigeant de Marvel Entertainment) pour lui dire de ne plus mettre de bâtons dans les roues de Marvel Studios et de lancer le développement de Black Panther et Captain Marvel. »

En tout cas, les fans du MCU doivent lui être reconnaissants.

Mots-clés marvel