Boeing invente un matériau ultra léger et résistant, composé à 99,99% d’air

Beaucoup de compagnies à travers le monde sont à la recherche d’un matériau innovant. Le rêve ultime de certaines d’entre elles : le matériau le plus léger qui soit, tout en étant le plus résistant. Si cela passe pour être quelque chose d’impossible, Boeing s’en approche et nous en fait la démonstration.

En effet, c’est dans une courte vidéo que Boeing nous présente son matériau révolutionnaire, et c’est plutôt impressionnant : composé à 99,99% d’air, ce matériau est suffisamment léger pour être posé sur une fleur de pissenlit sans faire plier celle-ci.

Microlattice

Du métal sur un pissenlit ? Vous ne pourrez plus dire que vous n’avez jamais vu ça

Nommé “microlattice”, ce matériau est inspiré de nos propres os. En effet, ces derniers ne sont pas, contrairement aux apparences, pleins : à l’intérieur, nous sommes loin de ne trouver que de la matière solide.

Et pourtant nos os sont solides et capables de résister à pas mal de choses. C’est ce qui a guidé les créateurs de la microlattice : ils l’ont fabriquée selon un modèle en croisillons, et on n’y trouve ainsi pas beaucoup de matière solide.

Bien évidemment, la légèreté du matériau vient de là. Mais le bougre ne pourra pour autant pas être brisé facilement. C’est même tout le contraire, puisque la microlattice a des propriétés de résistance à la compression tout aussi impressionnantes que sa légèreté.

Un exemple ? Selon la vidéo de présentation du matériau, il suffirait d’enfermer un œuf dans une petite couche de microlattice pour qu’il soit capable de résister à une chute de 25 étages, le matériau absorbant le choc.

Ces propriétés confèrent à la microlattice un intérêt énorme, et des applications sont déjà en cours de réflexion. Bien sûr, comme le matériau nous vient de Boeing, on pense tout de suite aux avions : un appareil utilisant la microlattice serait beaucoup plus léger que les actuels, sans altérer sa solidité. Le rêve pour la consommation de carburant.

Via