Boeing : Un autre test de prévu en décembre pour Starliner

On a récemment appris que Boeing prévoit d’effectuer un deuxième test sans passagers, OFT-2 ou Orbital Flight Test 2, pour son CST-100 Starliner au mois de décembre 2020. Ce lancement aura lieu un an après la mission test OFT-1 qui s’est traduite par un échec en raison de problèmes techniques.

Justement, les soucis techniques qui ont conduit à l’échec de la précédente mission OFT-1 seraient apparemment finalement réglés. Ce qui permettra à Boeing de rattraper le retard occasionné, par rapport à ses concurrents, dont SpaceX

Crédits NASA/Boeing

En effet, alors que SpaceX se prépare actuellement pour le premier vol opérationnel du Crew Dragon, après la réussite de la mission-test Demo-2, sept mois après la déconvenue de la mission OFT-1, Boeing annonce finalement la seconde itération du test de sa capsule pour la fin de l’année.

Les problèmes techniques résolus 7 mois après le retour de OFT-1

Pour rappel, le CST-100 Starliner a fait l’objet d’avaries d’origine technique lors de la précédente mission OFT-1. Ayant été déviée de la trajectoire prévue, la navette spatiale n’avait pas pu s’amarrer à l’ISS. Résultat, la navette est retournée tout simplement sur Terre après 2 jours passés dans l’espace.

Dès son atterrissage, Boeing a mené des investigations afin d’isoler l’origine du dysfonctionnement. Apparemment, la source du problème venait de deux erreurs d’envergure dans le software. Ces erreurs devront être corrigées et accompagnées de 80 actions correctives à mettre en œuvre, selon le comité indépendant de révision Nasa/Boeing.

Justement, les investigations concernant les déboires de la mission OFT-1 ont été closes le mois dernier. Ce qui fait que Boeing a pu s’attaquer à l’implémentation des actions correctives qui permettront de mettre sur pied une nouvelle mission test pour le CST-100 Starliner.

Une réussite de la mission OFT-2 ouvrira la voie au test avec passagers

Si tout se passe bien du côté de l’avionneur, le lancement prévu en décembre 2020 devrait donc être respecté.

Réussir la mission OFT-2 ouvrira alors la voie à la phase de test suivante, le Crew Flight Test, dont l’objectif est de transporter trois astronautes (deux astronautes de la Nasa et un de chez Boeing) vers la station spatiale et de les ramener sur Terre après. Selon le calendrier prévu par Boeing, on devra attendre juin 2021 pour ce faire.

De fil en aiguille, le CST-100 Starliner pourra ensuite s’atteler à sa tâche principale vers fin 2021, à savoir, le premier vol opérationnel entre la Terre et le laboratoire spatial qui sera baptisé Starliner 1.

Mots-clés boeingStarliner