Et maintenant, du bois transparent

En Suède, des scientifiques sont parvenus à développer un nouveau type de bois dont la principale particularité réside dans le fait qu’il est transparent. Le matériau pourrait constituer une alternative intéressante pour résoudre la crise sanitaire.

La lignine constitue une famille de polymères polyphénoliques composant principalement le bois. Elle confère au matériau rigidité, résistance à la décomposition et imperméabilité. La biomolécule empêche aussi la lumière de passer à travers le bois. Les chercheurs de l’École royale polytechnique de Stockholm (KTH) travaillent depuis quelques années sur un matériau composite dérivé du bois. Celui-ci possède la particularité d’être transparent à près de 90 %. Pour parvenir à ce résultat, les chercheurs ont utilisé une huile dérivée d’écorces d’orange et d’autres déchets d’agrumes afin de neutraliser la lignine.

Crédits Pixabay

L’équipe de recherche prévoit une variété d’utilisations pour son nouveau matériau. Le bois transparent peut notamment équiper les fenêtres pour une performance énergétique plus efficace.

Comment rendre le bois transparent ?

Retirer la lignine du bois est une manière simple d’expliquer le processus. Les chercheurs ont d’abord extrait chimiquement la lignine de quelques échantillons de bois de balsa commercial. À noter que la lignine est un polymère structurel dans les plantes. Elle compose leurs parois cellulaires et bloque 80 à 95 % de la lumière. Toutefois, le fait de neutraliser seulement la biomolécule ne permet pas d’avoir un matériau transparent.

Le bois devient blanc après l’élimination de la lignine. Les scientifiques suédois ont ensuite ajouté de l’acrylique. Cela, dans le but de permettre à la lumière de passer à travers le matériau. Le processus a permis d’avoir un composite transparent qui est également deux fois plus résistant que le plexiglas.

« Une partie de la lumière traverse le bois et rend le matériau transparent. Une partie de la lumière est réfractée et diffusée à différents angles et donne des effets agréables dans les applications d’éclairage », a expliqué Lars Berglund, chef du département de la technologie des fibres et des polymères de la KTH.

Une réponse à la pénurie mondiale de verre ?

D’ailleurs, la fabrication de ce bois transparent ne requiert aucun solvant. Les substances chimiques utilisées pour l’extraction de la lignine sont issues de matières premières organiques.

La pandémie de Covid-19 a eu un impact considérable sur les industries. Celles-ci tournent au ralenti en raison de la pénurie mondiale de matières premières. Cette invention pourrait du coup être la solution au problème de flacons pour les vaccins anti-coronavirus.