Bonne nouvelle, ça avance pour le remake de New York 1997

Snake Plissken a marqué les années 80, c’est indéniable, et tous les trentenaires amateurs de science-fiction ont forcément entendu parler de New York 1997. Et pour cause puisqu’il a été l’un des plus gros succès cinématographiques de l’époque, avec plus de 50 millions de dollars de recettes en l’espace de quelques mois. Oui, et la bonne nouvelle du jour, c’est que son remake a l’air d’être sur la bonne voie.

Ce film fait parler de lui depuis pas mal de temps, mais il était plutôt au point mort jusqu’à présent. Cela vient apparemment de changer. Selon Deadline, la Fox aurait effectivement récupérer les droits d’exploitation de la licence et elle aurait bien l’intention de passer la seconde.

Remake New York 1997

Snake Plissken, ou comment avoir la classe en étant borgne.

Attention cependant à ne pas vous frotter les mains trop vite car il faudra sans doute encore quelques années avant que ce film ne débarque dans nos salles obscures. Pour le moment, il n’en serait qu’à ses premiers balbutiements et le staff n’aurait même pas été constitué.

Personne n’arrive à la cheville de Snake Plissken

La question que tout le monde se pose, c’est évidemment de savoir qui incarnera le rôle de Snake. Plusieurs acteurs seraient apparemment en lice, et des noms ont même commencé à circuler sur la toile. Il serait notamment question de Charlie Hunnam (le blondinet dans Sons of Anarchy) et de Chris Hemsworth (un autre blondinet, qui incarne Thor). Si vous voulez mon avis, ils sont tous les deux loin d’égaler Kurt Russel et c’est logique puisque ce dernier est plus fort que tout le monde.

Si vous n’avez pas vu le film original, il faut rappeler que New York 1997 se passe dans un futur alternatif, et pas très sympa. Face à l’explosion de la criminalité, les Etats-Unis ont effectivement transformé Manhattan en ville-prison, entourée d’un immense mur de confinement.

Manque de chance, Air Force One va s’écraser en plein milieu de l’île et les autorités vont alors faire appel à Snake Plissken (un ancien membre des forces spéciales) pour le sauver.

Le truc, c’est que Snake n’est pas un type sympa. En réalité, il est l’incarnation parfaite de l’anti-héros. Je ne vous en dis pas plus pour ne pas vous gâcher la surprise mais si vous avez un peu de temps devant vous, alors vous pouvez foncer tête baissée. Certes, New York 1997 a un peu vieilli, mais il n’en reste pas moins extra-ordinaire.

Via

Mots-clés new york 1997