Bonne nouvelle pour notre espérance de vie

Le nombre de centenaires augmente de manière constante ces dernières décennies. Au moins une personne pourrait célébrer son 130e anniversaire avant la fin du siècle.

L’espérance de vie humaine est un indicateur statistique pour les projections démographiques. Elle est utilisée pour évaluer les conditions de mortalité sur une période donnée. Cet indicateur n’est pas une estimation des probabilités de décès pour les années à venir. La conscience collective fait en réalité la confusion avec la longévité potentielle. Cette dernière s’apparente davantage à la durée de vie d’une personne. À mesure que le temps progresse, des records de longévité sont établis. La Française Jeanne Calment était la doyenne de l’humanité jusqu’à sa mort en 1997. Elle avait 122 ans. Ce titre appartient aujourd’hui à la Japonaise Kane Tanaka du haut de ses 118 ans.

Un homme âgé avec des lunettes et un chapeau
Crédits Pixabay

Combien de temps un être humain peut-il vivre ? Une équipe de l’université de Washington a tenté de répondre à cette question dans une récente étude. Elle s’est appuyée sur une modélisation statistique pour déterminer la longévité potentielle humaine pour ce siècle. Les résultats sont détaillés dans un article publié dans le journal Demographic Research le 30 juin dernier.

A lire aussi : Aux Etats-Unis, l’espérance de vie en chute libre à cause de la Covid-19

De plus en plus de centenaires

Selon de nombreux chercheurs, la maladie et la dégénérescence cellulaire limitent la longévité humaine. D’autres experts pensent toutefois qu’il n’existe aucune limite. En effet, la recherche a identifié des mesures permettant le maintien de la santé et du fonctionnement optimal de l’organisme à mesure du vieillissement. Ces mesures incluent une alimentation saine et la pratique d’une activité régulière. Elles seraient capables de prolonger la durée de vie humaine.

Les recherches de Michael Pearce et son équipe semblent aller dans ce sens. Leurs observations soulignent l’augmentation constante du nombre des personnes qui vivent au-delà de leur centième anniversaire. Plusieurs records de longévité seront battus au cours de ce siècle, insiste le doctorant en statistiques. « Avec ce travail, nous quantifions la probabilité qu’un individu atteigne divers âges extrêmes au cours de ce siècle », a déclaré Pearce dans un communiqué de presse.

A lire aussi : Selon une IA, notre espérance de vie serait de 38 ans

Le même taux de mortalité après 110 ans

D’ici 2100, l’étude suggère une probabilité de 100 % que le record actuel de 122 ans soit battu. Il y existe une probabilité de 99 % qu’une personne vivra jusqu’à 124 ans, 68 % pour 127 ans et une 13 % pour 130 ans. Il est peu probable qu’une personne atteigne 135 ans au cours de ce siècle, conclut le papier.

Le taux de mortalité ne subit aucune variation après un certain âge, note également l’étude. Un individu de 110 ans et un autre de 114 ans ont à peu près les mêmes chances de vivre une année supplémentaire. « Une fois qu’ils atteignent 110 ans, ils meurent toujours au même rythme », explique Adrian Raftery, professeur de sociologie et de statistiques, qui est également le co-auteur de la recherche.