Bonne nouvelle, Steve Ballmer ne considère plus Linux comme un cancer

Steve Ballmer n’a jamais eu la langue dans sa poche et il a souvent tenu des propos très vifs à l’égard de Linux et de l’open source, allant même jusqu’à comparer le système à une tumeur maligne. Depuis, les choses ont visiblement bien changé car l’homme est revenu sur ses propos et il ne considère donc plus le petit pingouin comme un cancer. Les linuxiens vont pouvoir sabrer le champagne.

Steve Ballmer a rencontré Bill Gates à Harvard et il est entré chez Microsoft au début des années 80. Il a bossé pour pas mal de services et il a même dirigé le développement de la Xbox.

Steve Ballmer Linux

Steve Ballmer ne pense plus que Linux est un cancer.

En 2000, il a succédé à Bill Gates et il est devenu le PDG de la firme. Il a passé pas moins de 14 ans à ce poste, avant de céder sa place à Satya Nadella en 2014.

Steve Ballmer a passé 14 ans à la tête de Microsoft

L’homme est connu pour son tempérament de feu et pour son enthousiasme. Il aimait profondément sa société et il n’hésitait jamais à le montrer. Parfois, il lui arrivait même de bondir sur scène en hurlant.

La vidéo intégrée à la fin de l’article a d’ailleurs beaucoup contribué au mythe.

Mais voilà, Steve Ballmer était aussi connu pour s’attaquer fréquemment à l’open source et notamment à la licence libre GPL. Il l’a d’ailleurs comparé à de multiples reprises à un cancer contaminant tout ce qui est en lien avec la propriété intellectuelle. A ses yeux, il présentait les mêmes caractéristiques que le communisme et il estimait d’ailleurs que Linux avait volé beaucoup d’idées à Windows.

Interviewé par ZDnet, l’ancien PDG de Microsoft est revenu sur ses propos en indiquant qu’il avait changé d’avis depuis et que Linux n’était finalement pas un cancer.

Steve Ballmer estime que sa stratégie agressive a rapporté beaucoup d’argent à la firme

Attention cependant car il assume totalement ses propos et il ne regrette absolument rien. En réalité, il pense même que sa stratégie et la guerre menée sous son ère contre l’open source a permis à l’entreprise de “se faire une tonne d’argent”, de l’argent qui contribue toujours à ses revenus à l’heure actuelle.

Toutefois, depuis, beaucoup d’eau à coulé sous les ponts et il est d’ailleurs ravi de la nouvelle dynamique institué par la firme, et notamment de l’arrivée de SQL Server sur Linux.

Il aurait d’ailleurs envoyé un mail à Satya Nadella pour le féliciter de son choix.

Ceci étant et comme le précise Reuters, les choix de Steve Ballmer n’ont pas forcément fait l’unanimité non plus. Durant son règne, l’action Microsoft avait effectivement perdu 40% de sa valeur et elle a augmenté de 50% depuis l’arrivée de Satya Nadella à la tête de la firme.

Crédits Photo