Boom Supersonic : 100 millions de dollars levés pour Overture

Boom Supersonic a été fondée par Blake Scholl en 2014. La startup américaine développe actuellement un prototype d’avion supersonique baptisé le « XB-1. » Une levée de fonds a eu lieu le 4 janvier 2019. L’entreprise a ainsi pu  engranger 100 millions de dollars.

Pour un financement total de 141 millions de dollars, le prototype verra le jour sous le nom de « Overture. »

Boom Supersonic

Crédits Boom Supersonic

Après la retraite du Concorde, Overture sera le premier avion supersonique accessible au public. Boom Supersonic compte actuellement une centaine d’employés et envisage de recruter cent de plus avant 2020.

Blake Scholl, grâce aux ressources financières dont il dispose désormais, prévoit un vol d’essai au cours de cette année.

Virgin Group et Japan Airlines ont commandé une trentaine d’avions pour l’été 2020. Voler à plus de 2 700 km/h deviendra bientôt possible pour le public.

Un voyage plus rapide et plus accessible

Boom Supersonic proposera le trajet New York – Londres en 3 heures 15 minutes, ce qui représente un gain de temps considérable d’environ 5 heures par rapport aux vols classiques. Avec une vitesse de déplacement de 2,2 Mach, Overture surpasse tous les avions de ligne y compris le Concorde. Les performances de l’engin reposent sur son aérodynamisme, ses matériaux composites et son système de propulsion dernier cri.

La firme a annoncé que le billet New York – Londres coûtera environ 5 000 dollars, soit 4 385 euros. Cependant, les compagnies aériennes qui s’en procureront fixeront elles-mêmes leurs tarifs.

Boom Supersonic a pour objectif ultime de rendre le vol supersonique encore plus abordable et accessible.

Overture versus Concorde

Leur apparence est similaire au premier abord avec un nez pointu et des ailes en delta. Le Concorde disposait de 100 places contre 55 places pour Overture. Le coût de la mise en service du Concorde s’élevait à environ 7 milliards de dollars, celui d’Overture n’a pas encore été dévoilé à ce jour.

Le Concorde a tiré sa révérence en 2003 suite au crash du vol 4590 d’Air France le 25 juillet 2000. Cet accident a engendré de nombreux problèmes économiques. La feuille de route présentée par Blake Scholl est considérée comme crédible par un grand nombre d’investisseurs présents vendredi dernier.