Bosch présentera bientôt des capteurs Lidar abordables pour les voitures autonomes

Le jeudi 2 janvier 2020, l’équipementier allemand Bosch a annoncé qu’il avait développé un capteur qui permettrait aux voitures d’avoir une vue en trois dimensions de la route. Ce capteur lidar de Bosch développé en interne sera présenté lors du Consumer Electronics Show, ou CES, qui se tiendra au Las Vegas Convention Center, du mardi 7 janvier 2020 au vendredi 10 janvier 2020.

Ce capteur Lidar de Bosh pourra non seulement couvrir les portées longues et rapprochées sur les autoroutes et en ville, mais en plus, il fonctionnera en conjonction avec les technologies de caméras et de radars de l’entreprise. Avec cette nouvelle technologie, la multinationale espère rendre le lidar assez accessible et abordable pour permettre aux constructeurs de véhicules autonomes d’accélérer leurs productions.

Capture d’écran / Bosch

Harald Kroeger, membre du conseil d’administration de Bosch, a déclaré dans un communiqué que Bosch comptait faire « de la conduite automatisée, une possibilité viable en premier lieu ».

Pour l’instant, la technologie Lidar est trop chère pour une utilisation sur le marché de masse

Le Lidar est une technologie relativement jeune et est encore en constante évolution. Le principe de cette technologie est d’utiliser des capteurs basés sur la lumière pour générer une vue en 3D de la route. Seulement, dans sa forme actuelle, la technologie n’est pas encore adaptée au marché de masse.

D’où le fait que si un capteur Lidar était plus abordable, il serait plus largement adopté et fournirait des données plus approfondies qui permettraient aux véhicules autonomes de détecter la distance séparant la voiture des autres usagers de la route comme les piétons.

Il faudrait faire passer le Lidar de 10.000 dollars à 200 dollars

Auparavant, les développeurs de Lidar utilisaient des dispositifs de rotation volumineux placés sur le toit des voitures. Par la suite, ils sont passés à des dispositifs à semi-conducteurs plus compacts qui pouvaient être montés sur d’autres parties de la voiture, comme près des phares.

Ces derniers se vendent actuellement à moins de 10.000 dollars et en quantités limitées. Selon les analystes, il faudrait que la technologie se vende au moins à 200 dollars pour pouvoir la produire en masse et qu’elle soit commercialement viable.

Pour l’instant, Bosch n’a pas donné de date, de prix et pas de détails sur son lidar, mais un représentant a déclaré que l’entreprise travaillait à rendre ses capteurs « prêts pour la production » et que Bosch vise le « marché de masse abordable » pour sa technologie. Néanmoins, le porte-parole n’a pas indiqué si l’équipementier avait déjà reçu des commandes de constructeurs automobiles pour son capteur.

Elon Musk n’est pas convaincu par la technologie Lidar

La technologie Lidar est actuellement utilisée par plusieurs entreprises comme General Motors, Ford et Waymo. Apple serait même intéressé par la technologie, rapporte Reuters. Néanmoins, d’autres constructeurs automobiles, comme Tesla et Nissan, sont moins intéressés par le Lidar en raison de son coût élevé et de ses faibles capacités.

En avril 2019, Elon Musk a même qualifié le Lidar d’une course folle trop coûteuse et a affirmé que quiconque comptait sur la technologie était « condamné ». Pour rappel, les véhicules Tesla s’appuient sur les caméras et les radars comme système de vision pour la conduite autonome…

Ce qui, pourtant, n’a pas empêché pas les véhicules Tesla de provoquer quelques accidents